RTC

Trente-trois mois de prison requis contre un homme pour violences sur sa compagne enceinte

Photo d'illustration - Image Belga - Archive
 05 juillet 2022 11:53  


Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège un total de 33 mois de prison contre un habitant de Seraing poursuivi pour des faits de coups et blessures, harcèlement, menaces, stupéfiants et séjour illégal. Le prévenu avait notamment frappé et menacé de mort sa compagne enceinte.

Les premiers faits reprochés au prévenu se sont déroulés le 28 novembre 2021. Le prévenu avait alors frappé sa compagne durant plusieurs heures alors qu'elle était enceinte. Menacée de mort, la victime s'était évanouie en raison d'une trop grande angoisse. Elle présentait de multiples hématomes.

D'autres faits ont eu lieu le 4 décembre 2021 lorsque le prévenu s'était présenté chez sa compagne, armé d'un couteau, et avait proféré des menaces de mort. Le dossier avait aussi révélé 53 faits de harcèlement.

Lors d'une perquisition, le prévenu, en séjour illégal, avait été retrouvé en possession de cocaïne et de cannabis. Les enquêteurs avaient alors découvert qu'il était dealer. Il avait reçu un total de 1.381 appels en 26 jours de différents clients. En 300 jours de commerce, il aurait généré un chiffre d'affaires d'environ 60.000 euros.

Le parquet a requis des peines de 12 mois pour les faits de violences, 18 pour les faits de stupéfiants et 3 mois pour le séjour illégal. La défense a plaidé une probation autonome ou une peine assortie d'un sursis.

Le jugement sera prononcé le 15 juillet.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte