RTC

Le futur de RTC se dessine à la Grand Poste

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
Photo d'illustration - Photos : Matthieu Litt / Images 3D : Twodesigners
 09 septembre 2020 10:55  


La télévision locale de Liège-Huy-Waremme souhaite quitter ses infrastructures actuelles pour intégrer la "ruche" médiatique et numérique qui se crée au centre-ville de Liège. Ce mardi 9 septembre, en soirée, le Conseil d'administration de RTC Télé Liège a officiellement validé le choix de la Grand Poste comme futur lieu d'implantation de la télévision locale liégeoise.

Votre télévision locale, qui couvre 55 communes de l'arrondissement Liège-Huy-Waremme, a entamé sa mutation depuis quelques années. De la télévision linéaire, RTC est aujourd'hui un (multi)média de proximité que l'on peut toujours retrouver sur la télévision linéaire mais également sur internet et différents réseaux sociaux. Une présence assurée sur l'ensemble de ces vecteurs de communication 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

Nouveau management, nouvelles compétences, nouvel esprit d'entreprise, nouvelles émissions, nouvelle grille de programmes, nouveaux studios, nouvelle régie, nouveau matériel performant... : de très importants moyens ont déjà été mobilisés pour assurer à RTC une totale refonte de ses outils et de ses activités. 

Rompre et se réinventer

Sa nouvelle dimension, la télévision locale ne pourra toutefois l'atteindre dans le cadre de ses infrastructures actuelles, devenues mal adaptées aux exigences d'un média moderne. RTC veut trouver une meilleure place et pouvoir prendre une part pleinement active dans la vie de la cité ardente et de sa région de couverture.

Aujourd'hui RTC doit rompre avec ses habitudes et quitter sa "zone de confort". RTC doit partager plus intimement le coeur de la ville et son bouillonnement, être en contact avec la jeunesse, se frotter à d'autres médias, accompagner les initiatives de start-ups, du numérique et du multimédia, côtoyer les incubateurs régionaux, se mêler au monde associatif.

Pour que RTC puisse réussir le pari de changer à la fois ses murs et son univers, un transfert vers le site de la Grand Poste et son écosystème est apparu comme une évidence.

La ruche de la Grand Poste

Le choix de ce nouveau lieu d'implantation a été mûrement réfléchi. Il s'appuie sur deux études réalisées par des bureaux d'expertise liégeois. La SPI a tout d'abord défini précisément les besoins immobiliers et techniques de RTC et sélectionné 13 sites susceptibles d'accueillir les activités de la chaîne. Par la suite, un cabinet d'architectes a établi une étude comparative des sites finalement retenus par le Bureau exécutif de RTC, sur base de critères jugés essentiels : coûts, délais, superficies, environnement, mobilité, parking, synergies avec d'autres acteurs de la vie liégeoise.

Un pôle majeur des médias et de la communication en région liégeoise

À l'horizon de 2022, ce site de la Grand Poste constituera un pôle majeur des médias et de la communication en région liégeoise. il abritera plusieurs médias, mais aussi certains départements de l'Université de Liège. Il sera le siège d'incubateurs économiques et le berceau de nombreuses start-ups actives dans le domaine du numérique et du multimédia.

Ce pôle s'inscrira dans l'ensemble plus large du nouveau "District créatif" de Liège issu de la revitalisation économique de tout le quartier.

La ruche de la Grand Poste et son environnement constitueront bientôt un écosystème unique à Liège, centre d'une vie médiatique, entrepreneuriale et culturelle intense. 

Des partenaires

Ce mardi 8 septembre, en soirée, le Conseil d'administration de RTC Télé Liège a officiellement validé le choix de la Grand Poste comme futur lieu d'implantation de la télévision locale liégeoise. RTC va dès lors pouvoir entamer les démarches qui lui permettront d'occuper un plateau et demi (soit 1.500 mètres carrés) dans le nouvel immeuble annexe à la Grand Poste, qui sera construit à l'angle des rues de la Régence et Florimont.

Bénéficiant d'une situation financière saine, RTC est en mesure de contribuer de façon substantielle au financement de ce transfert. Le projet ne pourra cependant se concrétiser qu'avec le soutien et la contribution de partenaires publics. D'ores et déjà, des démarches ont été entamées en ce sens auprès de différents niveaux de pouvoir. L'ensemble du projet a été chiffré à quelque 4,5 millions d'euros. 

Le souhait de RTC est de pouvoir prendre possession de ses nouvelles infrastructures dans les 3 ans à venir.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte