RTC

Le Mémorial interallié de Cointe sécurisé après le vol de casques

 25 janvier 2021 10:08   Liège


La Régie des bâtiments, la Ville de Liège, le consul honoraire de Grèce, le comité de quartier de Cointe ainsi que le président de l'ASBL du Mémorial Interallié se sont concertés jeudi afin de trouver des solutions à court et moyen terme pour sécuriser le site du Mémorial Interallié, ont indiqué la régie et la ville dans un communiqué. Des caméras seront installées prochainement sur le site. Les casques composant le monument grec du site ont été volés le week-end dernier.

A la suite de ce vol, une rencontre en ligne a été organisée, afin de trouver des solutions pour sécuriser le site, tant à court qu'à long terme. Le site est encadré par des barrières qui couvrent également la Basilique du Sacré-Cœur, qui est la propriété de l'ASBL Monument régional du Sacré-Cœur. La fermeture de ces barrières dépend donc de cette entité ainsi que de l'État belge. Le monument pillé était également encadré par des grilles dont certains barreaux ont été coupés et le cadenas scié pour faciliter le vol.

À terme, les différents acteurs participants à la réunion ont décidé que la Régie des bâtiments installerait en février prochain des caméras sur le site, qui seront directement connectées au réseau de surveillance de la police locale de Liège. De plus, un groupe de travail constitué de la Régie des bâtiments et des services de la Ville de Liège sera chargé de prendre des mesures de sécurité supplémentaires et d'améliorer l'entretien du site.

Une reconstitution provisoire à l'étude

Le 25 mars prochain se tiendra la cérémonie du 200e anniversaire du début de la guerre d'indépendance grecque sur le site du Mémorial Interallié. La possibilité d'une reconstitution provisoire, en attendant celle définitive, des casques à l'identique est donc étudiée par la ville de Liège en collaboration avec l'Université de Liège. Un groupe de travail, composé de l'échevin des Travaux de la ville de Liège, Roland Léonard et du consul honoraire de Grèce, axera sa réflexion sur la restauration du monument.

Une enquête est en cours afin de retrouver les auteurs du vol. Mercredi, la police de Liège et le parquet ont lancé un appel à témoins invitant toutes personnes qui auraient vu un individu ou un véhicule suspect entre le 15 et le 18 janvier, à se manifester. D'après la Régie des bâtiments, "les auditions des témoins ont eu lieu et les vidéos relevées sur les caméras de la Ville de Liège et sur des caméras privées sont à l'analyse".

Source: Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte