RTC

Dépenses électorales : Maurice Mottard blanchi

belga
 26 fevrier 2019 11:41   Grâce-Hollogne

La journée était attendue du côté de Grâce-Hollogne pour tout qui s'intéresse à la politique communale.Maurice Mottard a été blanchi ce matin par la commission de contrôle des dépenses électorales. Il était accusé par un autre élu PS, Manuel Dony, d'avoir dépassé le seuil autorisé de dépenses électorales  La plainte a été jugée non fondée. 

L'imbroglio politique dans lequel se trouve la commune va donc peut-être pouvoir se résoudre. Le PS du clan du bourgmestre, qui vient de retirer le précédent pacte de majorité, va reprendre les contacts pour constituer une nouvelle majorité, avec le MR, Ecolo et rGH 

Pour rappel, il n'y a toujours pas de majorité dans cette commune de la région liégeoise. En cause, l'existence de deux clans au sein du PS (clan Mottard et clan Dony) qui a mené le bourgmestre sortant, victorieux avec plus de 1.700 voix de préférence, à faire alliance avec le MR, Ecolo et Rassemblement Citoyen Grâce-Hollogne (rcGH) en vue de constituer une majorité, rejetant ainsi dans l'opposition le clan PS de Manuel Dony (sept des quinze élus PS) et le PTB.

Cette situation avait conduit l'un des cinq élus PTB à renoncer à son mandat. Ce qui avait permis, en l'absence de suppléant PTB, à un suppléant PS de siéger. Ce dernier étant apparenté à la mouvance Dony, cela a eu pour effet de créer une certaine incertitude remettant en cause la stabilité du pacte de majorité de Maurice Mottard vu la présence de huit élus PS de part et d'autre. Le vote avait alors été reporté, d'autant plus que Manuel Dony avait introduit une plainte contre Maurice Mottard pour dépassement de dépenses électorales.

La plainte a donc été jugée non-recevable. Maurice Mottard, attendait cette décision pour envisager à nouveau le dépôt d'un pacte de majorité, toujours sans le clan Dony tant les rancoeurs entre les deux hommes sont fortes. Entre-temps, l'élue PTB Céline Dolsek a perdu son siège pour non-domiciliation au sein de la commune, permettant ainsi à un suppléant cdH de siéger.

Un nouveau pacte de majorité se profile entre le clan PS de Maurice Mottard, le MR sans Laurent Ponthir ayant été condamné pour abus de confiance, Ecolo et rcGH. Le clan Dony, les trois élus restants PTB et Laurent Ponthir, qui a fait appel, seront ainsi envoyés dans l'opposition. 

Le "clan Dony" a lui déjà annoncé qu'il déposerait un recours au Conseil d'Etat contre le futur pacte 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte