RTC

Inondations : le gouvernement wallon annonce un plan d'aides entre 2,3 et 3 milliards d'euros

belga
 15 septembre 2021 15:44   Région Wallonne


Le gouvernement wallon va débloquer entre 2,3 et 3 milliards d euros pour la reconstruction des infrastructures suite aux inondations de la mi-juillet. Elles ont, de près ou de loin, touché 209 des 262 communes wallonnes.

Sur ce montant, 990 millions iront aux sinistrés assurés, en complément de leur assurance, afin que la totalité de leurs coûts soient couverts. Un milliard sera par ailleurs consacré aux habitations non-assurées pour lesquelles la Région prendra en charge 50% des dégâts, avec un plafond de 80.000 euros par logement. Des aides sont également prévues pour les habitations légères, les véhicules, les entreprises ou encore les biens appartenant au domaine public

Le gouvernement wallon prend aussi une série de mesures d'accompagnements tels

des incitants à la formation aux métiers de la construction, 

une étude sur la prévention des risques climatiques et sanitaires

des mesures en faveur des sinistrés en matière d'énergie 

l'abaissement des droits de donation 

Des aides sont également prévues pour les habitations légères (plafonnées à 20.000 euros après évaluation par un expert) et les 6.000 véhicules ne disposant pas d'omnium. En ce qui concerne les entreprises, l'aide - pour celles qui sont assurées - sera conditionnée à l'avis favorable d'un des 3 outils économiques de la Région et au fait que l'activité économique ait lieu en Wallonie et dans un lieu proche de l'implantation initiale. L'entreprise devra également garantir le maintien de l'emploi pour une durée de quatre ans, à un volume calculé sur la moyenne des 18 derniers mois. Ce volume devra être atteint au plus tard 18 mois après la reprise de l'activité, a précisé le ministre wallon de l'Economie, Willy Borsus. Pour les entreprises aidées, l'intervention de la Région sera comprise entre 40 et 50% des dégâts subis, selon le nombre de travailleurs employés. Les entreprises non-assurées, elles, bénéficieront d'une couverture des dommages matériels de 25 %, plafonnée à 500.000 euros.

 

Dans la vidéo, l'interview du ministre-président du gouvernement wallon, Elio Di Rupo

 

Mélanie P / Alain W 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte