RTC

Liège: installation du premier panel de citoyens wallons pour le climat

 24 avril 2021 15:44   Liège


Un panel de 50 citoyens et de 26 suppléants a été appelé à se réunir en visioconférence ce samedi. Leur but: proposer des idées pour lutter contre le réchauffement climatique. La première réunion de ce panel trié sur le volet s'est déroulée au BluePoint de Liège, en compagnie du ministre wallon du climat Philippe Henry.

39 hommes et 37 femmes ont été choisis pour constituer un panel citoyen pour le climat. 50 d’entre eux seront appelés à chaque réunion, 26 autres viendront combler les absences. Qu’ils soient employés, ouvriers, indépendants ou demandeurs d’emploi, ils proposeront leurs idées et solutions pour faire face à la crise écologique. Leur installation se déroulait ce samedi au BluePoint de Liège. "C'est un moment important aujourd'hui, car le panel citoyen s'installe aujourd'hui. Ils vont devoir discuter de la manière de répondre au défi climatique pour faire en sorte que d'ici 2030, nous réduisions nos émissions de gaz à effet de serre de 55% par rapport à 1990. C'est un grand défi et nous avons besoin de nos citoyens pour le relever", détaille le ministre wallon du Climat, Philippe Henry.

Ce panel sera accompagné tout au long de cette démarche. "Ils vont travailler jusque début 2022. Ils vont être encadrés par des experts et des pédagogues pour formuler et détailler leurs réponses. Ce qu'on leur demande, c'est comment on peut s'adapter et faire face au changement climatique, mais on fait appel aussi à leurs idées et leurs solutions", explique le ministre.

Un panel représentatif de la population de la région wallonne
 
Pour que ce plan d’action voit le jour, des experts et des écoliers sont également consultés en plus du panel. Plusieurs personnes ont directement accepté d’en faire partie, mais pour qu’il soit représentatif de la population de la région wallonne, d’autres ont dû être motivés.

Ce panel se rassemblera 4 fois durant le mois de mai. Ensuite, les rencontres reprendront en septembre. Ils seront jusqu’en 2022 notre voix auprès de nos politiques pour que la Belgique s’adapte et trouve des solutions face à la crise écologique. (P.J.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte