RTC

Maurice Mottard exclu du groupe PS

Image Belga - Archive
 06 mai 2019 09:45   Grâce-Hollogne

La saga politique de Grâce-Hollogne continue. Ce vendredi 3 mai, 4 projets de pacte de majorité ont été proposés lors du conseil communal. Tous ont été réfusés. Grâce-Hollogne n'a donc toujours pas de bourgmestre et Maurice Mottard a été exclu du groupe PS de la commune.

Le bourgmestre empêché sortant de Grâce-Hollogne, Maurice Mottard, et les élus socialistes qui le soutiennent ont maintenu vendredi soir, lors du conseil communal, leur refus d'adhérer au projet de pacte de majorité déposé par le clan socialiste de l'échevin sortant Manuel Dony.

Quatre projets de pacte de majorité ont été soumis vendredi soir au conseil communal de Grâce-Hollogne. Ce sont les pactes qui ont été successivement déposés depuis les élections communales du 14 octobre dernier. Tous ont été déclarés irrecevables. A deux reprises, Maurice Mottard a déposé un projet de pacte associant son groupe d'élus socialistes à Ecolo, au MR et au rcGH (rassemblement citoyen Grâce-Hollogne), renvoyant le clan socialiste de l'échevin sortant Manuel Dony dans l'opposition avec le PTB.

L'un n'a pu aboutir suite au retrait de la signature d'un élu socialiste passé dans le clan Dony tandis que le second a été fragilisé par l'arrêt du Conseil d'Etat ayant suspendu la désignation d'un élu socialiste venu renforcer le clan Mottard. Le troisième projet de pacte est celui de Manuel Dony, signé par neuf élus socialistes sur 16, qu'il a déposé lundi dernier. Un pacte 100 % socialiste qui plaçait Maurice Mottard à sa place légitime de bourgmestre, puisqu'il a réalisé le meilleur score de la liste PS, et qui intégrait Manuel Dony dans le collège communal. C'est ce qui a valu le refus du clan Mottard (sept élus). Un refus que le bourgmestre empêché sortant a renouvelé vendredi soir au conseil communal. "Mon nom, c'est Mottard et non Cimino qui signe tous les pactes qui passent", a-t-il déclaré. "Je n'ai pas l'habitude de céder au chantage et aux menaces. Je ne suis pas achetable", a-t-il ajouté.

Et enfin, le quatrième projet de pacte déposé le jour même du conseil communal reposait sur le même accord entre le clan Mottard, Ecolo, le MR et le rcGH. Il a également été déclaré irrecevable sachant qu'il ne comportait pas les signatures d'une majorité d'élus du groupe PS. Maurice Mottard ayant maintenu son refus d'adhérer au pacte de Manuel Dony, le conseil communal a ensuite pris acte de l'acte d'exclusion du PS de Grâce-Hollogne qui avait été déposé à l'encontre de Maurice Mottard par Manuel Dony et son clan. Dans les faits, Maurice Mottard est donc exclu du PS local. Le conseiller Ecolo Salvatore Falcone, qui a laissé sous-entendre un manque de concordance avec la mouvance Dony, a plaidé en faveur de la désignation d'un commissaire par le gouvernement wallon.






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte