RTC

Michel Firket, ex-Premier échevin de la Ville de Liège, est décédé

 19 septembre 2020 12:17   Liège


On a appris ce samedi 19 septembre le décès de Michel Firket, âgé de 72 ans. L’ex-Premier échevin de la ville de Liège (cdH) souffrait d’une maladie dégénérative. Il avait cessé sa carrière politique en 2018.

Né en Outremeuse, il a habité le quartier du jardin botanique, sans jamais quitter Liège. Michel Firket a fait des études droit et a professé comme avocat, mais son engagement dans les différents comités  dans lesquels il s'est investi l'a rapidement conduit vers la politique.

Aux élections du 10 octobre 1976, les premières après les fusions des communes, Michel Firket est élu sur la liste PSC comme conseiller communal. Il a alors 28 ans. C’est une majorité PS-RLL (Rassemblement Libéral Liégeois) qui se met en place, dirigée par Edouard Close, bourgmestre ; Michel Firket siège alors sur les bancs de l’opposition.

Aux élections d’octobre 1982, s’opposent à Liège deux cartels. Le RPSW, Rassemblement des Progressistes et Socialistes Wallons (qui réunit le Parti Socialiste et le Rassemblement Populaire Wallon) et l’Union pour Liège ( qui réunit le Parti Social Chrétien et les Libéraux). Aucun des cartels n’obtient la majorité absolue. Ce sont les Ecolos qui joueront le rôle d’arbitre et qui s’associeront avec le RPSW, obtenant 3 échevinats verts. Pour Michel Firket, c’est reparti pour une nouvelle mandature sur les sièges de l’opposition.

Le changement interviendra aux élections d’octobre 88, qui aboutissent à une nouvelle coalition : PS-PSC.  Edouard Close est bourgmestre. Michel Firket devient échevin, et prend en charge l’environnement et le cadre de vie. Un peu plus tard, Edouard Close doit quitter la scène politique.  Il cède le mayorat à Henri Schlitz (PS) ; entre en scène Willy Demeyer, qui rejoint le collège en 1991, comme échevin des travaux.

Octobre 94 : la majorité PS-PSC est reconduite. Il y aura bien des changements à la tête de la ville : en 1995, Henri Schlitz cède le fauteuil mayoral à Jean-Maurice Dehousse. Le poste de 1er citoyen changera encore en cours de mandature, puisque Dehousse est élu député européen, et c’est Willy Demeyer qui va le remplacer comme bourgmestre, en juin 1999. Au PSC, c’est toujours William Ancion qui joue les premiers rôles, comme 1er échevin en charge des Finances et de l’Urbanisme…

En 2000, la même majorité PS-PSC est reconduite ; Willy Demeyer est bourgmestre et William Ancion premier échevin. Michel Firket est toujours échevin de l’Environnement. Il sera aussi en charge de l'Urbanisme.

C’est après les élections de 2006 que Michel Firket devient 1er échevin, élu sur la liste cdH (ex-Psc). Michel Firket a désormais dans ses compétences les Finances, la Mobilité, le Tourisme et le Patrimoine. L’Environnement est confié à André Schroyen, cdH.

En 2012, la même coalition PS-cdH poursuit sa route, Willy Demeyer-Michel Firket. Le 1er échevin liégeois garde les Finances, la Mobilité, le Tourisme et le Patrimoine.

En 2018, âgé de 70 ans, Michel Firket appuyait encore la liste du Cdh aux élections communales. Le cdH perd plus de la moitié de ses sièges, et passe de 7 élus à 3. Michel Firket n’est pas été réélu, ce qui met fin à une carrière de plus de 30 années comme échevin en Cité Ardente.

Au fil de ses mandats et des années, Michel Firket a notamment œuvré à la mise sur pieds de différents événements liégeois comme la Nuit des Coteaux de la Citadelle, Retrouvailles, Les Grandes Conférences Liégeoises, le Festival des Promenades, Jardins et Coins secrets ou encore Le circuit des Collégiales. Il a aussi participé activement à la mise en valeur touristique des Coteaux de la Citadelle, qui affichent désormais 3 étoiles au guide Michelin. Son engagement pour l’arrivée du tram à Liège, et des manifestations comme « A pied, à cheval, à vélo », entre autres, témoignent aussi de sa politique en faveur d’une meilleure mobilité à Liège.

Michel Firket était le père de quatre enfants.

De très nombreux Liégeois, amis ou adversaires politiques, soulignent combien Michel Firket était un municipaliste dans l'âme et combien il aura donné de son énergie pour sa ville. 

Voici à titre d'exemple le message du bourgmestre de Liège. Willy Demeyer aura travaillé avec Michel Firket pour premier échevin durant deux mandatures.

De Pierre Luthers, Enjeu ASBL

De Roland Léonard (PS), Echevin en charge des Travaux, des Bâtiments et des Espaces publics

 De Elisabeth Fraipont (MR), Échevin en charge de l'État civil, de la Citoyenneté et du Commerce

De Julie Fernandez Fernandez, Échevin en charge des Solidarités, de la Cohésion sociale et des Droits des personnes

De Benoit Drèze, conseiller communal cdH

De Christine Defraigne (MR), Première Echevine en charge des Finances et du Budget, de l'Urbanisme et du Patrimoine, de l'Egalite Femmes-Hommes et du Bien-être animal

De Michel de Lamotte, cdH

 De Vanessa Matz, députée fédérale cdH

De Virginie Defrang-Firket (MR), Bourgmestre de Neupré et nièce de Michel Firket

De Benjamin Bodson, Conseiller communal chH à Liège

Du cdH Liège Arrondissement...

 

Alain W/ Olivier G/ Eric O










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte