RTC

Une centaine de personnes "tournent le dos" aux autorités à Liège

Image Belga - Archive
 15 juin 2020 07:55   Liège


Une centaine de personnes, principalement des soignants, se sont rassemblées dimanche après-midi sur la place Saint-Lambert à Liège. Les manifestants ont symboliquement "tourné le dos" aux autorités pour exprimer leur mécontentement face au sous-financement de la santé.

Les protestataires se sont rassemblés vers 14h00 munis de masques, bannières et blouses blanches, place Saint-Lambert à Liège, à l'appel du collectif "la santé en lutte". Dénonçant la "marchandisation" du secteur des soins, ils ont réclamé des soins de santé accessibles à tous, mais également une revalorisation des métiers et des salaires du personnel soignant.

"Cette situation était bien antérieure à la crise sanitaire, cela fait un an que nous revendiquons ces mesures mais la crise due au Covid-19 a servi de révélateur et d'amplificateur. Notre colère s'est décuplée avec cette crise et notre détermination aussi. Nous considérons notre lutte juste et elle concerne l'ensemble de la population", explique Faiza Hirash, ergothérapeute et membre du collectif "La santé en lutte."

D'autres actions sont prévues dans un avenir proche : "cette semaine, nous allons déposer une plainte collective contre X pour tenter de déterminer les responsabilités de chacun par rapport à ce qu'il s'est passé pendant cette crise. Le 13 septembre, une grande manifestation est prévue", conclut la membre du collectif.

Des haies de déshonneur se sont également formées devant le cabinet de la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block à Bruxelles et le ministère des Finances à Charleroi. Un autre rassemblement devait avoir lieu à Namur, mais les manifestations y sont interdites. A Liège, le rassemblement s'est déroulé sans incident, selon la police.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte