RTC

Grève du personnel soignant

Photo d'illustration - Rassemblement au CHU de Liège ce lundi
 06 septembre 2021 10:24  


Ce lundi 6 septembre le personnel infirmier va prendre part à une grève nationale. Le syndicat Union4U (syndicat des infirmiers et aide-soignants) s'est joint au collectif inter-hospitalier M.P.A.I (Mouvement des Praticiens de l’Art Infirmier) pour se faire entendre des autorités. "Le SOS lancé en juin n'a pas été entendu par nos dirigeants mais nous ne lâcherons rien." peut-on lire sur la page Facebook du syndicat. 2 actions auront lieu ce lundi.

Sur leurs réseaux sociaux, l'Union4U dresse la liste de rentrée de Frank Vandenbroucke, vice-premier ministre et ministre de la santé publique. Cette liste se compose de 4 points :

  • Être à l'écoute ;
  • Reconnaître la pénibilité ;
  • Revaloriser ces métiers ;
  • Augmenter les effectifs.

En juin les hôpitaux avaient déjà fait des actions pour réclamer plus d'effectifs. Ils estiment ne pas avoir été entendus. C'est pourquoi ces 2 actions auront lieu.

1. Un rassemblement national à 11h au carrefour de l'Europe, suivi d'une marche collective vers le cabinet du ministre de la santé où un SOS humain sera formé. La "liste de rentrée" sera également remise au ministre.

2. Pour ceux qui ne savent pas se déplacer, le syndicat leur propose de former un SOS dans leurs hôpitaux et institutions, en marque de soutien.

Action au CHU de Liège

En marge de la grève nationale du personnel infirmier avec la manifestation de ce lundi à Bruxelles, une action symbolique s’est tenue en après-midi au CHU de Liège.

Une centaine de personnes se sont réunies sur l’esplanade de l’hôpital universitaire au cours d’un bref arrêt de travail. Infirmières et infirmiers liégeois/-ses ont manifesté pour réclamer notamment la revalorisation de leur métier et l’augmentation des effectifs.

L’action s’est terminée de manière symbolique avec un grand "SOS" formé par les travailleurs du CHU, une façon de marquer à la fois leur détresse mais aussi leur soutien à la manifestation bruxelloise.

Le personnel soignant, très éprouvé par les longs mois de pandémie, s’était déjà mobilisé pour les mêmes raisons en juin dernier.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte