RTC

L'asbl "Au fil de l'eau" toujours privée de piscine

 26 avril 2021 15:15   Héron Wanze


La piscine de l’asbl Au fil de l’eau à Héron est toujours fermée. Le bassin a suspendu ses activités suite au Covid. Pour couronner le tout, des réparations doivent aujourd’hui être réalisées. Voilà qui met à mal la trésorerie de cette association qui offre ses installations pour des activités d’hydrothérapie et adaptées aux personnes handicapées.

Cela fait plus d’un an que la piscine de l’asbl au fil de l’eau à Héron a suspendu ses activités adaptées suite au Covid. A cela s’ajoutent des travaux de réparation indispensables à la remise en service du bassin aquatique dédié notamment à l’hydrothérapie. Les finances ont été mises à mal. « C’est une année difficile », explique Marie-Françoise Boulanger, présidente de l’asbl Au fil de l’eau. « Non seulement la piscine a dû fermer, mais on doit faire face à des travaux imprévus qui vont mettre à mal notre trésorerie. Il faut savoir que nous fonctionnons surtout grâce aux différentes activités que nous organisons toute l’année pour assumer nos coûts de fonctionnement, et tout a été annulé l’année dernière. Cette année commence mal encore, nous venons de supprimer ce week-end la marche adeps qui était programmée à notre calendrier. »  

Au fil de l’eau asbl est né en 2003. La piscine a été construite en 2005 et a débuté ses activités en 2007. Avant Covid, le bassin accueillait chaque semaine de 15 à 18 institutions spécialisées pour des activités adaptées. Les 24 enfants polyhandicapés de l’Oiseau Bleu à Antheit en bénéficiaient. Ces activités sont supprimées depuis mars 2020.

« Nous avions l’habitude de fréquenter la piscine communale de Wanze et celle d’Au fil de l’eau », explique Jean Hubin, éducateur à l’Oiseau Bleu, « mais toutes deux sont actuellement fermées. C’est vraiment dommage pour les enfants car c’est un moment qu’ils appréciaient le plus parmi l’ensemble des activités que nous organisons avec eux. »

 

L’eau est un stimulant indispensable dans le travail de rééducation, plus particulièrement encore pour ces enfants lourdement handicapés.

« Dans l’eau ils sont plus légers, leurs visages s’illuminent. Ils ont des sensations extraordinaires qu’ils ne peuvent pas avoir lorsqu’ils restent assis la plupart de la journée dans leur fauteuil », ajoute Béatrice Adam, kinésithérapeute à l’Oiseau Bleu.

Il est donc urgent pour ces enfants de pouvoir retrouver le bassin. Les travaux de réparation sont programmés la semaine prochaine et la piscine pourrait être opérationnelle dès le mois de juin. Reste encore à savoir dans quelles conditions sanitaires. La trésorerie de l’asbl est bien entamée et un appel est lancé aux bienfaiteurs pour soutenir ses activités.

 

Sophie Driesen

 

http://www.loiseau-bleu.be/

https://www.aufildeleau.info/piscine.html

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte