RTC

Semaine de l'allergie alimentaire : la désensibilisation porte ses fruits

 15 juin 2021 16:40   Liège


 

C'est la semaine mondiale de l’allergie avec cette année pour thème: l’anaphylaxie, une réaction allergique sévère principalement due à certains aliments.

L'allergie alimentaire a doublé en 10 ans chez les enfants, suite notamment à notre mode de vie.

Les traitements évoluent et aujourd'hui la désensibilisation allergique est une méthode qui porte ses fruits.

Reportage au centre pédiatrique d’allergologie ( CPA) du MontLegia. 

 

Arthur a 18 mois et il va pouvoir goûter des crêpes, du gâteau ou bien encore des gaufres. Allergique à l’œuf cru depuis tout petit, il a été pris en charge rapidement et les résultats sont très concluants.

Avoir une allergie alimentaire rend la vie difficile pour l’enfant et ses parents. Les symptômes varient et sont potentiellement graves: irruption cutanée, maux de ventre, picotements, difficulté respiratoire .

Plus vite l’allergie est détectée au stade précoce, plus vite l’impact sur la vie quotidienne sera moindre.

Depuis quelques années les traitements des allergies alimentaires ont évolué, si avant on excluait purement et simplement l’aliment , aujourd’hui on tente la désensibilisation. 

La désensibilisation alimentaire consiste à administrer des doses croissantes de l’allergène.

Théo a 2 ans et demi, il est allergique à plusieurs aliments dont l'oeuf, les cacahuètes et les noisettes. Grâce à la désensibilisation, il a recommencé à manger normalement.

Toutes les allergies ne peuvent être guéries par la désensibilisation, mais avec un régime spécifique, il est désormais possible de vivre avec son allergie.

En Belgique, l'allergologie est une spécialité qui n'est pas reconnue, ce qui peut poser problème dans la prise en charge globale du patient.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte