RTC

Multipick : une innovation mondiale pour le tri des métaux

 10 mars 2021 14:17   Liège


Une toute nouvelle technologie destinée au tri des métaux a été présentée à l'Université de Liège. Multipick est une première mondiale dans le secteur. Cette innovation est une bonne nouvelle pour l'environnement et le marché de l'emploi.

Les métaux sont traités grâce à une toute nouvelle combinaison de technologies basées sur l'intelligence artificielle : Multipick. Le groupe Comet, l'Université de Liège et l'intégrateur industriel Citius engineering ont mis au point une innovation mondiale qui permet de trier les métaux non ferreux comme le zinc, l'aluminium ou le cuivre. Jusqu'alors, ces métaux devaient être triés manuellement en Asie avant de revenir chez nous. Multipick va donc permettre de relocaliser cette activité.

"Cette technologie elle nous permet de ramener de la valeur ajoutée dans nos contrées, explique l'administrateur délégué du groupe Comet Traitements Pierre-François Bareel, ça c'est un point important. Ça nous permet également de nous démarquer par rapport au secteur international qui est très concurrencé dans notre domaine. Troisièmement, c'est une vraie première démonstration qui nous permet  d'ouvrir les possibles sur de la séparation d'autres matières. On va parler des matières plastiques, on va parler également d'autres métaux donc on  vraiment un nouvel univers à conquérir sur la séparation des matières".

Cette relocalisation de l'activité est un bienfait non négligeable pour l'environnement, comme le souligne le Ministre wallon Willy Borsus : "L'objectif est effectivement de préserver notre environnement, de moins consommer les matières premières, d'éviter d'envoyer des matériaux, des métaux, à l'étranger pour être triés, parfois dans le pire des cas abandonnés".

Mais au-delà de l'aspect environnemental, cette technologie est aussi une bonne nouvelle pour le marché de l'emploi.

"On recrée une nouvelle activité. Celle que nous avons observée ici bien sûr mais aussi la réutilisation, la transformation de ce qu'on a pu aujourd'hui trier, identifier et on crée ainsi des emplois pour le futur. "

Les transitions numériques et énergétiques font du tri des métaux un enjeu majeur. Multipick est donc une promesse d'avenir.

Comme l'indique Pierre-François Barrel, administrateur délégué de Comet Traitements : "Des perspectives d'avenir c'est d'abord dupliquer la technologie pour nos industries régionales. Être capable également de transférer ces technologies vu qu'on est sur un marché qui est international. Et enfin continuer à faire de la recherche et du développement pour aller plus loin sur d'autres matériaux, sur d'autres perspectives".

Multipick aura la capacité de traiter 20.000 tonnes de matière par an et sera installé à Obourg sur le site de Comet Traitements.








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte