RTC

Liège : des Fastes de la police en mode mineur

 08 septembre 2020 20:00   Liège


La police locale de Liège a pour habitude de célébrer ses Fastes à l'occasion de la commémoration de la Libération de la Ville de Liège au terme de la Seconde Guerre mondiale au mois de septembre. Le contexte sanitaire n'aura pas eu raison de cette tradition, mais les organisateurs ont dû revoir la formule pour transformer les Fastes en un événement discret et intime, comme l'a indiqué mardi la police de Liège.

"Le traditionnel passage en revue des troupes n'a pas eu lieu. Les dépôts de fleurs devant les monuments se sont déroulés dans la plus stricte intimité. Les prestations de serment des nouveaux arrivants ont eu lieu  sans public et les policiers pensionnés lors de ces deux dernières années ont reçu un cadeau des mains du bourgmestre de Liège et du chef de corps Christian Beaupère", a détaillé la porte-parole de la police de Liège.

Des événements qui ne se sont pas déroulés au même endroit que de coutume, comme l'a précisé Christian Beaupère dans son discours. "Si nous sommes réunis aujourd'hui au Palais des Congrès et non pas dans notre bel Hôtel de Ville, c'est pour permettre malgré tout un passage de relais, saluer ceux qui s'en vont et accueillir ceux qui nous rejoignent, tout en respectant les mesures Covid."

Des nouvelles de Maxime, le policier blessé par balles à Jupille

Dans son discours, le chef de corps de la police de Liège est également revenu sur l'annulation des Fastes 2019, qui devaient se dérouler le 9 septembre, à la suite de l'agression armée de Maxime Pans lors d'une intervention dans le quartier de Jupille. Pour rappel, le policier liégeois avait, au matin du 9 septembre, été grièvement blessé par balle à la tête alors qu'il opérait, avec un collègue, un contrôle d'identité. La famille du policier a profité de ce jour pour communiquer via l'intermédiaire de la police de Liège sur son état de santé. "Maxime a été opéré ce mardi 1er septembre dans le cadre de la reconstruction de sa boîte crânienne", a-t-elle indiqué. "L'opération s'est bien déroulée et Maxime se remet correctement. Il sera bientôt de retour au centre de revalidation où il continue ses efforts quotidiens, entouré d'une équipe pluridisciplinaire."

Christian Beaupère a également profité de l'événement pour remercier les policiers liégeois "pour leur abnégation, leur courage et leur exemplarité en ces temps difficiles pour notre corps de métier, victime de »bashing »

 

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte