RTC

Boulangerie de dépannage à Angleur

 17 septembre 2021 06:30   Liège


En attendant que les boulangeries sinistrées d’Angleur rouvrent leurs portes, un point de vente ambulant s’est installé depuis ce jeudi matin place Andréa-Jadoulle. C’est une initiative de la Fédération liégeoise des Patrons boulangers pour répondre à la demande des habitants relayée par la Maison de la Laïcité.

Une boulangerie ambulante s’est installée sur la place Andréa-Jadoulle à Angleur. Une initiative de la Fédération des Patrons boulangers Liégeois pour dépanner provisoirement les habitants. Ils ont répondu présent ce matin et ont pu reprendre leurs habitudes.

« Je suis vraiment tout émue de l’accueil qui m’a été réservé ce matin », explique Sylvie Knuts, vendeuse. « J’en ai les larmes aux yeux, tellement les gens m’ont touchée. Ils sont contents de retrouver un peu de vie dans leur quartier sinistré. »

Toutes les boulangeries du quartier ont en effet été sinistrées. Il fallait pallier au manque sans faire de concurrence. Cette initiative est temporaire, le temps que les commerces rouvrent leurs portes.

« C’est en solidarité avec nos trois confrères qui ont dû stopper leur activité à cause des inondations », explique Thierry Radermecker vice-président de la Fédération des patrons boulangers de Liège. « Nous avons été contacté par la Maison de la Laïcité, installée sur la place, qui nous relayait le besoin des habitants. Et c’est grâce à Clémence Lambinon que nous avons pu mettre en route cette initiative. »

Des pains frais et des pâtisseries qui vont remonter le moral des habitants pour la plupart sinistrés.

« Oh oui, ça fait plaisir de retrouver du bon pain frais, mais aussi des gougouilles pour poursuivre les travaux dans la maison », commente cet habitant sinistré.

Et oui, de l’énergie, il en faut car les travaux de transformation et de rénovation sont toujours en cours dans la plupart des habitations du quartier. La boulangerie restera dans un premier temps en place durant un mois. Du mardi au vendredi de 8h à 15h.

D'autres propositions émanant de marchands en produits de boulangerie sont parvenues à l'échevinat du commerce de la Ville de Liège. Ses services examinent la possibilité de les autoriser à vendre leurs produits en d'autres endroits des zones sinistrées.

 

Sophie Driesen








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte