RTC

Fedex : le nombre d'emplois perdu divisé par quatre

 01 juillet 2021 10:41   Grâce-Hollogne


Le 19 janvier dernier, la direction de TNT-FedEx a annoncé sa volonté de faire de Paris-Charles De Gaulle son hub principal et de licencier ainsi 671 travailleurs à Liège (Liege Airport). La direction avait, en outre, annoncé la modification des conditions de travail de 861 membres du personnel. Une annonce qui avait suscité des mouvements de grogne de la part des travailleurs, soutenus par les organisations syndicales. Des motions de soutien aux travailleurs et à leurs familles ont, par ailleurs, été votées par le conseil communal de diverses communes, comme Liège, Seraing ou Flémalle, ainsi que par le conseil provincial de Liège.

Depuis, le conseil d'entreprise s'est réuni tous les 15 jours pour aboutir à un accord : le nombre de licenciements secs sera divisé par quatre, passant de 671 à 157. 

"Par ailleurs, nous avons obtenu que l'entreprise revoit aussi sa copie quant aux modifications des contrats", poursuit Anne-Marie Dierckx de la CNE. "Malheureusement, 376 contrats seront quand même impactés négativement au lieu, toutefois, des 861 initialement prévus. ".

La négociation du volet social doit débuter en septembre. Le plan n'entrerait pas en vigueur avant mars 2022.

Du côté de la direction de FedEx, on confirme l'accord avec les partenaires sociaux sur un plan industriel ajusté pour le hub aérien de Liège. Un plan qui est présenté comme minimisant les impacts sur le personnel, tout en maintenant la compétitivité du réseau aérien intégré de FedEx en Europe

 

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte