RTC

Le Bourgmestre prend des arrêtés de fermeture pour des bâtiments de la Police Fédérale

 06 decembre 2022 17:43   Liège


Nous vous annoncions vendredi que les membres de la police judiciaire se plaignaient des bâtiments vieillissants.

Le Bourgmestre vient d'annoncer par communiqué de presse qu'il prend des arrêtés de fermeture pour des bâtiments de la Police Fédérale à Liège

"En 2015, le Bourgmestre Willy Demeyer a été saisi par les services de secours d’une série de manquements relatifs à la sécurité incendie de plusieurs bâtiments de la Police Judiciaire Fédérale à Liège rue St-Léonard et rue du Palais. 

Depuis cette date, le Bourgmestre a notifié à la Régie des Bâtiments la liste des travaux à réaliser selon les rapports du Service Prévention Incendie et lui a accordé plusieurs délais pour réaliser ceux-ci. 

Suite à une première menace d’arrêté de fermeture en 2020, la Régie des Bâtiments a transmis des rapports de contrôle des installations ainsi qu’un plan d’investissements 2021. Fin 2020, un délai complémentaire de 6 mois a alors été accordé pour la réalisation des travaux dans les 2 implantations. 

La Régie des Bâtiments fera finalement état en 2021 de la liste des travaux finalisés, en cours ou à réaliser.  

De nombreux contacts ont eu lieu courant 2022, les éléments éventuellement transmis ne permettant pas d’atteindre un niveau de sécurité incendie satisfaisant, l’acte demandant la poursuite de la procédure soit un acte de fermeture est alors proposé au Bourgmestre. 

Le propriétaire a eu l’occasion de présenter ses arguments mais force est de constater que de nombreux travaux promis depuis l’ouverture des procédures ne sont toujours pas réalisés.  

Une réunion s'est tenue le 28 novembre avec des représentants de la Ville de Liège, de la Police fédérale, du Service public fédéral Justice et de la Régie des bâtiments. A l’issue de celle-ci, le Service Sécurité et Salubrité Publique de la Ville a conclu que les documents présentés ne permettaient pas d’interrompre la procédure d’arrêté de fermeture pour les bâtiments de la rue du Palais ni pour quatre blocs de la rue Saint-Léonard.  

Toutefois, un sursis de six mois a été octroyé pour un des blocs de ce dernier ensemble. 

Sur base de ces éléments, les recours et droits de la défense ayant été observés et la sécurité incendie des bâtiments n’étant toujours pas garantie, le Bourgmestre n’a d’autre choix que la prise de deux arrêtés de Police : un pour la fermeture de quatre blocs de l’ensemble de bâtiments de la Police Fédérale situés rue Saint-Léonard 47 et l’autre pour la fermeture des bâtiments de la Police Fédérale rue du Palais 11-13. 

Willy Demeyer rappelle que les Bourgmestres sont responsables de la sécurité des lieux accessibles au public. Cette compétence concerne plus particulièrement la prévention des accidents." 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte