RTC

Liège: plus de 600 jeunes en décrochage dépendent du CPAS

 30 avril 2019 12:52   Liège

Sur près de 3.000 jeunes de 18 à 25 ans qui bénéficient du revenu d'intégration du CPAS de Liège, 675 sont en décrochage. Des ateliers de pédagogie personnalisée ont été mis en place en vue de les (ré)intégrer dans des circuits de formation et ainsi leur donner des perspectives d'emploi, a précisé mardi Marie-France Mahy, présidente du CPAS de Liège, à l'occasion de la visite du ministre de l'Enseignement de promotion sociale, Jean-Claude Marcourt.

Ce dispositif d'ateliers de pédagogie personnalisée a été mis en place en octobre 2018, au sein de l'Antenne Jeunes du CPAS de Liège. Il résulte d'un partenariat entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, l'école de promotion sociale de Grâce-Hollogne et le Centre de Coordination et de Gestion des Fonds européens pour l'enseignement de promotion sociale.

Ce programme rencontre un vif succès à Liège puisque, à ce jour, près d'une cinquantaine de jeunes suivent ces ateliers et qu'une vingtaine sont en attente. "Des suivis spécifiques sont mis en place selon la situation et le profil de chaque jeune. Sachant que ces jeunes peuvent présenter des carences au niveau des comportements sociaux, des cours ont été ajoutés afin de leur apprendre les codes en société. Des psychologues sont également là pour les orienter dans une voie à suivre", explique Alix Dequiper, qui chapeaute les antennes de quartier du CPAS de Liège.

Une salle a été aménagée en classe, avec du matériel informatique, pour le déroulement des ateliers. 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte