RTC

Collectif 03/12: Actions à Liège pour l'inclusion des personnes handicapées

 03 decembre 2021 15:46   Liège


En cette Journée internationale des personnes en situation de handicap, le collectif 03/12 s’est mobilisé. Des représentants de 13 associations liégeoises menaient une action de sensibilisation au centre-ville de Liège. Ils arboraient des QR codes pour dénoncer la fracture numérique.

La Journée internationale des personnes en situation de handicap vise à faire reconnaître les personnes en situation de handicap comme citoyennes à part entière. Les diverses manifestations organisées à cette occasion invitent tout un chacun à changer son regard, à voir la personne au-delà de sa différence.

Le Collectif liégeois 03/12 est né en 2012 et se compose de 13 associations liégeoises actives dans le secteur du handicap. Elles se rassemblent dans le cadre de la Journée internationale des personnes en situation de handicap. Son but ? Marquer le coup en cité ardente !

« Vous avez réussi à accéder à notre contenu via le QR code ? Vous avez de la chance... Qu’en est-il des personnes qui n’ont pas accès au numérique, qui sont aveugles, qui ne savent pas lire, qui ne disposent pas de la technologie ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser en raison d’un handicap, d’une maladie, d’une déficience intellectuelle ? Dans une société de plus en plus numérisée, ces personnes se retrouvent dans une position d’inégalité par rapport aux autres dans l’accès à l’information mais aussi à un ensemble de services indispensables », commente Caroline Rosillon du Collectif 03/12 

Les nouvelles technologies bien souvent inaccessibles aux personnes en situation de handicap, sans compter les obstacles physiques. Qu’on soit en fauteuil, malvoyant ou sourd. Une borne interactive peut devenir un obstacle.

« Les membres du collectif arpentent les rues du centre-ville de Liège pour se rendre dans les différents services publics et privés identifiés comme problématiques au niveau de l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Des badges et flyers sont remis. Nous espérons ainsi les sensibiliser à cette question et envisager éventuellement des pistes de solutions alternatives », ajoute-t-elle encore. 

Devoir dépendre de quelqu’un, c’est un handicap. Le Collectif veut lutter contre toutes ces inégalités qui touchent les personnes en situation de handicap et qui entravent leur autonomie au quotidien. Peut-on scanner l’inclusion ? La question est posée aujourd’hui.

 

Sophie Driesen

www.collectif0312.com

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte