RTC

Début du recrutement pour les participants au biomonitoring des broyeurs à métaux wallons

Photo d'illustration - Image Belga - Belpress
 21 janvier 2022 10:40  


Le recrutement des participants au biomonitoring humain mené à proximité de sept broyeurs à métaux wallons va débuter dès février prochain, a indiqué mercredi l'Institut scientifique de service public (Issep), qui a été chargé en octobre dernier d'organiser l'étude par le gouvernement wallon.

Le biomonitoring a pour objectif d'évaluer l'exposition à une série de polluants des riverains de plusieurs broyeurs à métaux wallons alors que ces derniers sont régulièrement pointés du doigt pour la pollution qu'ils engendrent et son impact sur la santé des riverains. En mai dernier, le sujet était revenu au-devant de la scène avec la fermeture du broyeur à métaux de l'entreprise Keyser à Courcelles.

Les broyeurs à métaux concernés par le biomonitoring sont situés à Engis, Namur, Aubange, Charleroi, Châtelet, Courcelles et Mons.

Dans le cadre du biomonitoring, l'imprégnation des riverains sera mesurée sur base des concentrations de polluants ou de leurs métabolites relevées dans le sang et les urines des participants. Des métaux comme le plomb, l'arsenic, le chrome, le mercure ou le zinc, des PCB (polychlorobiphényle) comme le PBD dioxine like, des retardateurs de flamme, des PFC (perfluorocarbures) ou encore des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) seront pointés dans le cadre du biomonitoring. Les concentrations relevées seront comparées à celles constatées sur des personnes non riveraines des sites concernés.

Pour mener ce biomonitoring, l'Issep s'appuiera sur des équipes du CHU de Liège, de l'UCLouvain, des Cliniques universitaires Saint-Luc et de Sciensano. Le projet devrait courir jusqu'à l'été 2023.

Un million d'euros a été dégagé pour effectuer l'étude par le gouvernement wallon.

 

Source : Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte