RTC

Des conseils pour trouver votre kot !

 11 juillet 2019 15:47  

Le mois de juillet est déjà bien entamé et les recherches de kots s’intensifient. C’est du moins ce que constate Nicolas Sauveur, créateur de la plateforme kotaliege.be. « On a une période de recherche qui s’étend d’avril à septembre chaque année. Six mois de haute saison de recherches intensives. » C’est quelque 5000 (futur-)étudiants liégeois qui visitent son site chaque année.

Ce n’est pas trop tard 

Ne vous inquiétez pas, Nicolas Sauveur reste positif, il n’est pas encore trop tard pour trouver un logement étudiant. « À Liège il y a suffisamment de kots, il y a du choix. Mais il est sûr que plus on attend, moins il y a de choix… »

Différents moyens de trouver la perle rare 

Il existe plusieurs manières de chercher un kot. Les plus utilisées restent les groupes Facebook dédiés à la recherche de locations et les sites spécialisés. « C’est le plus facile, on peut y voir directement des photos, regarder la distance qui sépare l’école du lieu de vie,... » Certains préfèrent les bonnes vieilles affiches sur les immeubles, mais celles-ci sont en voie de disparition. Une dernière technique est de directement contacter l’université pour koter dans une résidence universitaire.

Mais attention, « il faut toujours visiter les logements », ajoute Nicolas Sauveur. Il se peut que la photo ne reflète pas entièrement la réalité...

La localisation 

source : kotaliege.be

« La qualité de votre chambre et des parties communes est importante, mais aussi l’endroit où se trouve le kot » estime Toon Dirchx, expert immobilier chez Quares. À Liège, c’est le centre-ville qui est le plus prisé par les étudiants. Les magasins ou encore le Carré n’y sont pas pour rien. « Mais il y a aussi Outremeuse, le Laveu, Feronstrée,... qui sont aussi très bien pour les étudiants » ajoute Nicolas Sauveur. Il faut surtout regarder la localisation par rapport à son école « C’est quand même ce trajet-là que l’on fera tous les jours ».

En s’éloignant un peu du centre, il y a la possibilité de trouver des kots un peu plus grands et moins chers. C’est l’idéal pour les étudiants qui ont une voiture. Le créateur de kotaliege.be déconseille le centre-ville de Liège pour les détenteurs d’un véhicule.

Le prix

En moyenne, un kot ‘classique’ coûte 355€ charges comprises, selon les statistiques réalisées en 2017 par la plateforme Kotaliege. Le loyer minimum étant de 240€ et le maximum de 480€. Pour un studio, il faut débourser en moyenne 430€ (entre 260 et 600€) et 400€ pour les appartements (entre 180 et 615€). Attention de ne pas vous faire arnaquer par un prix trop conséquent pour le type de logement choisi.

source : kotaliege.be

Le bail 

« Cela fait un peu cliché, mais lisez votre bail dans les moindres détails, déclare Toon Dirckx. Renseignez-vous sur les charges et ce à quoi elles correspondent ». Il faut également savoir si le bâtiment est bien enregistré en tant qu’immeuble à kots. Dans le cas contraire, il est fort probable que l’on vous demande de payer un impôt pour résidence secondaire…

Tous ces conseils sont donc bons à prendre pour trouver le kot idéal.

Tom Léonet






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte