RTC

Sport et alcool : une troisième mi-temps plus responsable

 07 novembre 2019 11:21   Région Wallonne

La 3e mi-temps est, pour de nombreux sportifs et amateurs de sport, un moment incontournable d'une rencontre. Corrollaire, les infrastructures sportives sont des endroits où la consommation d’alcool est souvent élevée. Celle-ci peut alors occasionner des troubles de l’ordre public et des risques pour la santé, mais aussi des accidents de la route. On constate d'ailleurs que les conducteurs boivent plus volontiers dans le cas de petits trajets de moins de 45 minutes, comme ceux entre le domicile et le club de foot

Ainsi, les nuits de week-end, l’alcool joue un rôle dans 55% des accidents corporels en Wallonie pour les 18-34 ans et 51% pour les 35-54 ans. Pour les journées de week-end, cela concerne 19% des 18-34 et 16,8% des 35-54.

L'Agence Wallonne de la Sécurité Routière (AWSR) et l’Association des clubs francophones de football (ACFF) ont décidé d'unir leurs efforts en la matière en adoptant le label Backsafe. Il est octroyé par l’AWSR aux organisateurs d’événements festifs ou aux établissements qui prennent des initiatives afin de favoriser le retour à domicile de leurs clients en toute sécurité

« Vos enfants ont géré leur match, alors gérez leur retour »

Dans la collaboration qui les lie, l’AWSR et l’ACFF souhaitent notamment sensibiliser les parents et accompagnants des jeunes joueurs qui boivent durant les matches et/ou les entraînements et reprennent ensuite la route avec, bien souvent, des enfants à bord

Comment être labellisé ?

Pour obtenir le label Backsafe, le club intéressé remplit une check-list reprenant toutes les actions qu’il s’engage à mettre en place pour contribuer à garantir un retour en toute sécurité aux membres du club ainsi qu’à leurs familles. Pour ce faire, chaque membre peut agir à son niveau : le référent de l’ACFF, les dirigeants du club, le personnel de la buvette, les coaches, les délégués et les parents. Une fois complétée, la check-list est envoyée à l’AWSR, qui valide la labellisation.

 

Dès que le label BackSafe est octroyé, le club reçoit du matériel de sensibilisation comportant notamment des posters, des fanions, des badges et un guide de bonnes pratiques arborant un message clair : « Vos enfants ont géré leur match, alors gérez leur retour ». Des éthyloréglettes et des gobelets Alcodose complètent le kit.

Une séance d’information sur la finalité de ces outils, sur les effets de l’alcool au volant et sur le rôle de chacun dans le cadre d’une responsabilité sociétale accrue a été proposée à l’ensemble des référents des clubs labellisés.

Lors d’événements importants, les clubs labellisés peuvent également solliciter l’AWSR afin d’accueillir une animation sur la thématique de la sécurité routière.

Quelques exemples de bonnes pratiques : 

Avoir une politique de boissons non alcoolisées :

Respecter les obligations légales (ne pas servir d’alcool aux mineurs, identifier les clients ivres et ne pas les servir, etc.) 

Eviter la consommation d’alcool dans les vestiaires ou au bord du terrain 

Diversifier la carte des boissons N/A, proposer des tarifs attractifs et en faire la promotion 

Limiter les doses d’alcool aux doses « bar » 

Proposer de l’eau gratuite dans la mesure du possible 

Faire la promotion des transports alternatifs à la voiture : o Privilégier le covoiturage lors des déplacements 

Désigner un BOB 

Privilégier la mobilité douce et les transports en commun 

 

 À ce jour, 23 clubs francophones sont déjà labellisés Backsafe.

En province de Liège sont déjà labellisés : Stade Waremmien, DC Cointe, Etoile Elsaute, Aywaille FC, Eupen 1963

 

Alain W






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte