RTC

Trooz : le quartier de la Fenderie enfin nettoyé avant sa rénovation complète

 01 septembre 2021 16:04   Trooz


A Trooz, le quartier de la Fenderie, en bord de Vesdre, a été complètement ravagé par les inondations de la mi-juillet. A part quelques habitations privées, il est composée de 36 logements sociaux, maisons et appartements, qui appartiennent au Foyer de la Région de Fléron. Ils abritent environs 120 habitants.

Les inondations ont en partie détruit le seul pont qui mène à ce quartier ainsi qu’une bonne partie de la rue Gelivaux, la seule à le desservir en provenance d’Olne. Le quartier est donc resté inaccessible jusqu’à cette semaine. Un passage à gué vient d’être réalisé mais il n’est utilisable que par des engins de chantier et des tracteurs.

Les habitants, évacués après la crue, ont été relogés soit par le Foyer de la Région de Fléron, assisté par d’autres sociétés de logements sociaux, soit dans leur famille. Certains espèrent revenir dans ces lieux qu’ils apprécient pour leur tranquillité, parce qu’ils y sont habitués et qu’ils y connaissent tous leurs voisins.

Le quartier social de la Fenderie a été construit en 1978 et lourdement rénové en 2008 pour 1 800 000 euros. Il n’est pas déclaré en zone inondable et le Foyer de la Région de Fléron a donc décidé de relancer une nouvelle rénovation de grande ampleur pour permettre le retour de ses habitants. Tout est à refaire : l’électricité, les menuiseries, les chauffages, les plafonnages ainsi que les abords. Il faudra compter environs deux ans avant de pouvoir mettre à nouveau les habitations à disposition des locataires.

Mandaté par la Région, une société à mis à disposition ses engins de chantier et ses travailleurs. Le déblayage des déchets a débuté ce mercredi. La couche de surface des terre sera également évacuée.

Samedi, le Foyer de la Région de Fléron profitera de ces véhicules pour permettre aux locataires d’évacuer une partie des biens qui sont restés dans les étages. Ils seront entreposés dans des conteneurs et conservés à l’abri durant le temps des travaux.

Tous les travaux de rénovation nécessaire ne pourront toutefois débuter que lorsque le pont menant au quartier sera réparé ou remplacé.
La commune de Trooz, au lendemain des inondations, a cherché une société capable de réaliser ce travail et elles ne sont pas nombreuses. Elle en a trouvé une mais qui attend elle-même des devis de sous-traitants. Elle espère que le pont sera réparé d’ici un mois.

F. Bonivert 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte