RTC

Des écharpes oranges pour les Principautaires

 25 novembre 2021 15:59   Liège


Différentes manifestations avaient lieu aujourd’hui à l’occasion de cette journée internationale contre la violence faite aux femmes. Parmi celles-ci, on peut signaler  les actions menées par les clubs « Soroptimist », qui s'inscrivent dans la campagne "Oranger le monde" des Nations Unies.

En 2020, 1 femme sur 7 en Belgique a été victime de violence conjugale. Dans le monde, une femme sur trois subira des violences, commises ou non par son propre partenaire. Avec la campagne "Orange the World", qui dure 16 jours, les Nations unies souhaitent mettre en lumière le problème de la violence à l'égard des femmes. Dans notre pays aussi, les bâtiments seront éclairés en orange, comme ailleurs dans le monde.

Le Soroptimist International participe activement à cette campagne depuis des années.

A Liège, le club service féminin a ainsi décidé de passer des écharpes oranges autour du cou de plusieurs statues réalisées par l’artiste Mady Andrien, qui parraine l'opération. C’était le cas notamment sur le groupe « les Principautaires », place St Barthélemy. D’autres sculptures ont été décorées de la même manière. Les femmes de Soroptimist demandent que les crimes commis contre les femmes soient inclus dans le Code pénal et reconnus comme des crimes sexistes , ce qui constituerait une circonstance aggravante. Elle réclame aussi une accessibilité permanente aux numéros d'urgence existants pour les victimes de violence. Dans cette vidéo, vous reconnaîtrez sans doute quelques-unes  des œuvres majeures de Mady Andrien, comme  « La Piscine », qui se trouve  à l'entrée de l'hôpital de la Citadelle, « Le saute mouton », place des Carmes, « Les Passants », au rond-point de la rue de Campine ou encore « Le rameur », quai Mativa.

A Liège, l’hôtel de ville est éclairé, en orange évidemment, du  jeudi 25 novembre jusqu’au 8 décembre. Le club Soroptimist veut sensibiliser le public quant à la nécessité de se mobiliser pour éradiquer la violence faite aux femmes.  








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte