RTC

Liberty Steel : la Ville de Seraing adopte une motion pour demander le maintien de la pérennité de l’activité

Photo d'illustration - Archive RTC - 2019
 27 avril 2021 11:54  


Le Conseil communal de la Ville de Seraing, nous signale dans un communiqué, qu'à l'occasion de sa séance du 26 avril 2021, elle a tenu à apporter son soutien aux travailleurs de Liberty Steel et à leurs familles en adoptant à l’unanimité une motion visant à demander à la direction de l’entreprise de faire le nécessaire pour maintenir la pérennité de l’activité.

Le 8 mars dernier, la société britannique de sidérurgie Liberty Steel s’est retrouvée en grande difficulté financière à la suite de la mise en faillite de son principal créancier. Une situation problématique pour l’entreprise qui emploie notamment près de 760 travailleurs dans le bassin liégeois, respectivement à Tilleur et Flémalle.

Si aucune annonce officielle de fermeture n’a pour l’heure été annoncée, le Collège communal de la Ville de Seraing se dit inquiet quant à l’impact négatif que pourrait engendrer la situation actuelle et, principalement, ce qu’elle pourrait provoquer sur les travailleurs et le maintien de l’activité de Liberty Steel en région liégeoise.

C’est pour cette raison que le Collège a proposé au conseil communal de ce lundi soir d’adopter une motion visant à demander à la direction de l’entreprise de faire le nécessaire pour maintenir la pérennité de l’activité, notamment par la réalisation des investissements de 100 millions d’euros promis par le passé dans les installations liégeoises. Le Conseil communal de la Ville de Seraing se dit également désireux de s’impliquer davantage dans ce combat et encourage vivement « les instances compétentes, à tous les niveaux, à s’engager activement pour le maintien de l’activité et de l’emploi sur les sites liégeois du groupe Liberty Steel, et notamment Tilleur et Flémalle ».

Par le biais d’une motion votée ce lundi soir à l’unanimité, il demande notamment à ces instances compétentes, en cas de fermeture des sites liégeois de la société britannique, de « s’engager solennellement et activement afin de permettre la reprise de l’activité ».

Ladite motion sera prochainement envoyée à Pierre-Yves Dermagne (Vice-premier Ministre, Ministre de l'économie et du travail), Willy Borsus (Vice-Président du Gouvernement wallon, Ministre de l'économie), Christophe Collignon (Ministre wallon des pouvoirs locaux), à la direction de Liberty Steel ainsi qu’aux communes de l’arrondissement de Liège.

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte