RTC

Tokyo : Robin Vanderbemden éliminé en demi-finales

Belga
 03 aout 2021 09:00   Seraing


Ce mardi, Robin Vanderbemden s'est d'abord qualifié pour les demi-finales du 200m des Jeux Olympiques de Tokyo en athlétisme. En 20.70, il a signé son meilleur temps de la saison.

"C'est une belle surprise", a commenté Vanderbemden. "Cela fait du bien après une saison difficile." Le Belgian Tornado a en effet souffert d'une inflammation de la hanche. "J'ai encore des douleurs, mais elles ne me gênent pas vraiment pendant la course. Mon échauffement prend beaucoup de temps, trois heures, mais quand je fais de cette manière, je prépare mon corps pour la course." 

"Bien sûr, j'espère encore aller plus vite, mais je n'ai pratiquement aucun entraînement dans les jambes. Ensuite, ce n'est pas facile de récupérer sur une demi-journée. Même en pleine forme, j'ai du mal à le faire, alors je ne vais pas prétendre avec certitude que je peux encore améliorer mon temps. Mais cela reste possible."

Eliminé en demi-finales

Vanderbemden se présente dans la deuxième demi-finale avec le 23e chrono des 24 demi-finalistes. Au couloir 3, il ne parvient pas à accrocher une des deux places qualificatives, il se classe en 7e position dans la deuxième demie, en 21.00 

"Une pointe de mes chaussures s'est cassée dans le virage, mais je savais de toute façon que je n'arriverai pas à passer. C'est une chance que ce ne soit pas produit dans les séries."

Robin Vanderbemden se montre donc satisfait dans son parcours sur le 200 mètres. "Quand je suis arrivée au camp d'entraînement de Mito, je ne pouvais pas encore courir comme cela" a-t-il expliqué. "Dans quelques semaines, je serai là. Ici, je crois valoir 20.60 parce qu'il me restait encore quelque chose dans la série. En demi-finale, j'ai eu des crampes sur la fin, mais avec deux ou trois semaines d'entrainement supplémentaires, je peux gérer 20.50". 

Sauf convocation avec les Belgian Tornados, les Jeux sont désormais terminés pour Robin Vanderbemden. "Il ne faut jamais dire jamais, mais je ne pense pas que je serai le premier choix. C'est l'entraineur (Jacques Borlée, ndlr.) qui décidera."

Alain W 

 

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte