RTC

Meeting de Liège: Nafi Thiam se rassure dans le froid

 01 juillet 2021 13:09   Liège


Le 19e meeting international de la Province de Liège, qui avait été annulé en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, s'est déroulé mercredi soir au stade de Naimette-Xhovémont, sur les hauteurs de Liège, dans des conditions climatiques assez froides (13°). Les athlètes belges en lice se sont bien comportés, dans le cadre de leur préparation olympique.

Le 100 mètres haies a souri à la championne de Belgique Anne Zagré. La Bruxelloise, en principe qualifiée pour les JO grâce à sa position dans le ranking mondial (28e), s'est imposé en 13.13. La championne olympique de l'heptathlon Nafissatou Thiam s'est quant à elle classée 5e (13.64) dans une course qu'elle a jugée rassurante, malgré une finale peu limpide. "J'ai un sentiment un peu mitigé à cause de ma fin de course à Liège", a indiqué Nafissatou Thiam. "J'ai pris un bon départ et j'ai livré une belle première partie de course. J'ai malheureusement ralenti sur les 3 ou 4 dernières haies car je les ai abordées trop près. Je n'ai jamais été aussi bien dans ma première partie de course, j'avais l'explosivité, la vitesse, ce que je dois encore travailler prochainement car je ne l'ai pas vraiment fait ces derniers temps. C'est donc positif. Ce qu'il est moins, c'est ma fin de course: au moins, je le sais, je dois y travailler. A Tokyo, je devrai rester concentrée sur ma course, sans m'occuper des autres concurrentes. Quand je termine bien mes courses, comme je l'ai fait à Leiden, c'est que je suis première et que je ne m'inquiète pas des autres. Ce qui est aussi rassurant, c'est que mes douleurs au genou, que je ressentais encore dimanche au championnat national, ne sont presque plus là. Je sens que j'en serai bientôt débarrassée: je vais encore attendre une semaine pour reprendre les sauts en hauteur à l'entraînement, je ferai autre chose en attendant. Ca me fait aussi du bien dans le tête de savoir ce que je dois peaufiner après mes six compétitions récentes. J'ai toujours un gros stress de me blesser avant l'échéance. Mais nous avons bien géré tous mes petits pépins physiques et je suis contente, je me sens de mieux en mieux malgré la fatigue des compétitions. Il faut que j'arrive à encore un déstresser dans la tête. Mais je suis en confiance et rassurée."

Les meilleurs belges dans le coup

Le 800 mètres dames a permis à la championne belge d'Europe du 1.500 mètres en salle, Elise Vanderelst, de travailler sa vitesse dans l'optique de sa distance de prédilection sur laquelle elle évoluera aux JO de Tokyo. La Montoise s'est classée 4e dans un bon chrono de 2:03.96, derrière un trio africain emmené par la Kenyane Mary Moraa. On retrouvera la Montoise samedi à la Nuit d'Heusden où elle s'attaquera au record de Belgique du 1.000 mètres d'Anne-Marie Van Nuffel (2:36.8 en 1979).

En hauteur, Thomas Carmoy n'a pu effacer une barre à 2m23 qu'il avait franchie dimanche pour le titre national. Le jeune sauteur carolo, qui disputera l'Euro U23 à Tallinn, s'est classé deuxième du concours liégeois derrière le Russe Mikhail Akimenko (2m23). Ben Broeders s'est lui aussi classé 2e, à la perche (5m55) derrière le Néerlandais Rutger Koppelaar (5m75).

Dans le 100 mètres, remporté par le Jamaïcain Michael Bentley (10.48), le champion de Belgique Kobe Vleminckx a terminé à la 4e place en 10.68. Chez les dames, les lauriers sont revenus à la Néo-Zélandaise Zoe Hobbs en 11.57 devant la championne de Belgique Rani Rosius (11.62).

L'enjeu du 5.000 mètres liégeois était la chasse au minimum olympique (15:10.00) de la Sud-Africaine Caster Semenya. La double championne olympique du 800 mètres en 2012 à Londres et en 2016 à Rio, n'a pu faire mieux que 15:50.12 (4e) sur la distance qu'elle découvre, dans une course gagnée par l'Ethiopienne Aberash Minsewo en 15:05.25.

Source: Belga








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte