RTC

Les Liège Panthers signent la meilleure saison de leur histoire

 19 avril 2021 08:00   Liège


Les Liège Panthers ont affronté Castor Braine à deux reprises cette semaine dans le cadre des demi-finales des play-offs. Elles finissent la saison dans le top 4. C’est un niveau de la compétition et un classement qu'elles n'avaient jamais atteint jusqu'ici. 

Atteindre le carré final des play-offs, était un objectif qui semblait presqu’inaccessible aux joueuses de Pierre Cornia en début de saison. Pourtant, elles l’ont fait et terminent  dans le top 4. Pour les Panthers c’est tout simplement le meilleur résultat de leur histoire qui a commencé il y sept ans avec la création du club. 

"Ce n’est pas la première fois qu’on est en play-off" déclare Natacha Doppée, capitaine de l’équipe. "Mais c’est la première fois qu’on est en demi-finale et qu’on termine dans le top quatre. C’est euphorique. Au cours de ma carrière ça n’était jamais arrivé. C’est une satisfaction pour le groupe. On a un groupe jeune qui travaille depuis un certain moment et je trouve que c’est une belle récompense."

Coté chiffres, le bilan comptable est très bon avec 11 victoires et seulement 6 défaites en 17 matches. Pourtant, en début de saison, des formations comme Boom ou les Kangourous de Malines étaient supérieures aux Liégeoises. Les Panthers ont su grandir et s’affirmer au fil des matchs. L’équipe a finalement joliment garni son tableau de chasse. 

"On se disait que cette année-ci ça allait être encore plus compliqué" explique Pierre Cornia, coach de Liège Panthers. "Lors de notre premier match de championnat, on est battu à domicile par Courtrai. Là on se dit ouh là là, ça va vraiment être très dur. Finalement la machine s’est bien mise en marche. On a fait des matchs fantastiques, on ne doit pas avoir peur des mots. On a eu une semaine extraordinaire quand on a été gagner chez les Kangourous, qu’on a été gagner à Boom, et qu’on a battu Namur chez nous. On était dans une période d’euphorie et le jeu était chatoyant. C’est aussi à se moment-là qu’on a forgé notre position au classement."

Les Panthers ont en quelque sorte atteint la maturité nécessaire pour se hisser aussi haut dans le classement. Le groupe, qui n’a pratiquement pas changé depuis quatre ans peut compter sur ses qualités individuelles, mais aussi sur un esprit collectif et une bonne balance entre l’expérience et la jeunesse. 

"Chaque année on prend un peu plus d’expérience" déclare Laura Henket, pivot chez les Liège Panthers. "Donc, les joueuses qui étaient de jeunes joueuses il y a quelques années ont acquis pas mal d’expérience. Ensuite, on se connaît très bien. On se trouve rapidement. En début de saison par exemple, lorsqu’on se retrouve à l'entraînement, les automatismes reviennent tout de suite, il n’y a que le physique à travailler, le reste n’a pas disparu. On ne redémarre jamais de zéro."

La seule ombre au tableau de cette saison, est peut-être la non-participation à l’Eurocup. Les Panthers étaient pourtant qualifiées pour cette compétition, le club a décidé, au vu du contexte sanitaire, de ne pas y prendre part. Ce n’est que partie remise pour saison prochaine. Une saison vers laquelle l’équipe tourne désormais son regard. Certains bouleversements sont attendus avec notamment le départ de Laura Henket qui déménage au Luxembourg pour des raisons professionnelles. 

"Si j’étais resté en Belgique, c’est clair et net que je serais restée à Liège" explique Laura Henket, pivot au Liège Panthers. "Mais bon voilà, j’ai déménagé. Je suis trop loin de Liège. Il faut plus de deux heures pour venir ici. Donc, j’ai décidé de prendre mon envol."

Il faudra pallier ce départ pour la saison prochaine et se renforcer afin de rester au top de la division 1 belge. Le club se laisse le temps de trouver le bon transfert. L’équilibre devra être trouvé entre les moyens financiers et les besoins du collectif.

D’un point de vue sportif, la saison prochaine la philosophie restera la même que ces dernières années : faire mieux que les saisons précédentes tout en faisant grandir le groupe et évoluer les jeunes joueuses du cru. 

 

(R.D.)








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte