RTC

D1A : Seraing puni, le Standard impuissant

Belga
 01 aout 2022 10:30   Belgique


Dimanche lors de la 2e journée de la Jupiler Pro League, le Standard s'est incliné 3-1 en déplacement à au KRC Genk en début d'après-midi. Quelques heures plus tard, le RFC Seraing a subi le même sort, battu 0-1 par Courtrai. 

Chez les Métallos, Abdoulaye Sylla a pris la place de Morgan Poaty en défense, le nouveau venu Leroy Abanda a été préféré à Sami Lahssaini au milieu et Simon Elisor a été préféré à Marius pour former le duo d'attaque avec Antoine Bernier. A Courtrai Karim Belhocine a directement titularisé Dorian Dessoleil en l'absence d'Aleksandar Radovanovic dont le transfert au Legia Varsovie a capoté. Si Courtrai a fait illusion en début de rencontre grâce à une tentative astucieuse de Billel Messaoudi repoussée en coup de coin par Guillaume Dietsch (4e), Seraing a été la meilleure équipe et s'est créé pas mal d'occasions.

Par contre, les Métallos ne sont pas parvenus à marquer: Sergio Conceiçao a envoyé le ballon sur le poteau (14e) et Elisor a manqué la transformation d'un penalty accordé par Jonathan Lardot, suite à l'intervention du VAR, pour une faute commise sur lui par Dessoleil (20e).

Alors qu'ils se sont retrouvés en supériorité numérique suite à l'exclusion de Benchaib pour une faute sur le milieu français serésien Sambou Sissoko (26e), les Métallos ont encore vendangé des occasions notamment par Bernier, qui n'a pas parachevé un joli solo (36e).

Après la pause, les Kerels, avec le défenseur malien Sambou Sissoko à la place d'Alexandre De Bruyne, sont mieux sortis de leurs starting-blocks et un tir de Habib Keita a été détourné en corner par Tshibuabua (48e). Seraing a réagi mais Sissoko a oublié de marquer (50e). De l'autre côté, Watanabe n'a pas tremblé quand le ballon a atterri dans ses pieds sur un coup franc de Kristof D'Haene (59e, 0-1). José Jeunechamps, qui s'est senti obligé de tenter quelque chose, a sorti un arrière, Sandro Tremoulet, pour un attaquant, Marius (62e). Mais ce coup n'a pas amélioré l'efficacité des Liégeois: Elisor (67e, 82e), Sissoko (68e, 78e) et le duo Conceiçao-Tshibuabua n'ont pas réussi à surprendre Ilic (78e).

+++ Revoir les moments forts du match : cliquez ici

Standard : battu par plus fort

Grâce à Cyriel Dessers (5e, 29e pen) et Mike Tresor (16e), Genk a décroché sa première victoire 3-1 contre le Standard dans un duel de la deuxième journée de championnat. Le Racing compte trois points comme Charleroi, Anderlecht, Westerlo, Ostende et le Cercle Bruges, qui ont aussi joué deux matches. Le Standard, qui a réduit l'écart par Denis Dragus (24e, 2-1), possède un point.

A Genk, Wouter Vrancken a choisi Joseph Paintsil pour remplacer Junya Ito, parti à Reims, et a préféré Bilal El Khannouss pour substituer l'infortuné Luca Oyen. Chez les Rouches, le défenseur danois Jacob Laursen a effectué ses débuts, Gilles Dewaele est revenu de blessure alors que Nathan Ngoy, blessé, et Alexandre Calut, suspendu, étaient absents.

Le coach de Genk a été réconforté dans son choix puisque Paintsil a placé le ballon dans le petit rectangle à Dessers, qui a ouvert la marque (5e, 1-0). Alors que le Standard était plus présent, il a payé cash une perte de balle de Dragus dont a profité Bryan Heynen. Après avoir transité par Paintsil et El Khannouss, le ballon est arrivé chez Trésor, qui a doublé l'écart en deux temps (16e, 2-0). Les Standardmen n'étaient pas assommés pour autant et sur une longue balle de Nicolas Raskin, Dragus a évité Daniel Munoz et Carlos Cuesta avant de placer le ballon dans l'angle opposé (24e, 2-1). Les Rouches n'étaient pas relancés: Bram Van Driessche a accordé un penalty pour une faute de main de Dewaele. Arnaud Bodart a arrêté une première tentative de Dessers mais, jugeant que le gardien était parti trop tôt, l'arbitre a fait recommencer le tir et l'attaquant limbourgeois ne s'est pas loupé une seconde fois (29e, 3-1).

En début de seconde période, le Standard a encore eu des accès de chaleur mais Bodart s'est montré attentif sur un centre-tir de Paintsil (48e) et Dewaele a sauvé à même la ligne une reprise de la tête d'El Khannouss (49e). Après ces étincelles, les Genkois ont mis moins d'intensité dans leurs combinaisons. Cette dynamique a incité Ronny Deila à effectuer un triple changement avec Lucas Noubi, Aleksandar Boljevic et Cihan Canak pour Dewaele, Aron Donnum et Renaud Emond (63e). La manoeuvre a permis au Standard d'équilibrer les échanges et de se créer une grosse occasion par Dragus dont le tir a été sorti par Maarten Vandevoordt (87e). Quant à Bodart, il a été heureux de voir un petit lob d'Angelo Preciado (88e).et une frappe de Munoz (90e+3) rebondir sur le poteau.

+++ Revoir les moments forts du match : cliquez ici

S. Savaris (avec Belga)










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte