RTC

Le Standard loupe sa 250ème européenne (+vidéos)

 23 octobre 2020 09:18   Liège


Pour son 250e match sur la scène européenne, le Standard s'est incliné 0-2 devant les Écossais des Rangers jeudi lors de la première journée du groupe D de l'Europa League. En Europe, le Standard n'avait plus perdu à Sclessin depuis quinze matches et un revers 0-3 contre Feyenoord en décembre 2014.

Après un partage de bonne facture contre le Club de Bruges, Philippe Montanier devait composer avec les absences de Nicolas Raskin, Michel-Ange Balikwisha et Moussa Sissako, positifs au coronavirus. C'est donc avec Merveille Bokadi dans l'axe d'une défense à cinq et avec un milieu composé de Gojko Cimirot et Samuel Bastien que le Standard entamait la partie.

Alors que le début de match n'était pas emballant, le Standard, pour sa première dans son maillot noir aux teintes dorées, a concédé un penalty à la suite d'une faute de main de Noë Dussenne. James Tavernier, capitaine des 'Teddy Bears', n'a pas manqué de le convertir (0-1, 19e). Dans la foulée, Ianis Hagi, ancien pensionnaire de Genk, a vu sa frappe lointaine du coup de pied passer de peu à côté de la cage liégeoise (21e). Cinq minutes plus tard, l'international roumain aurait pu (dû?) se faire exclure pour une vilaine semelle sur la cheville de Nicolas Gavory. L'arbitre, orphelin du VAR en Europa League, ne lui a présenté que le jaune (26e) Quelque peu piqué au vif, le Standard a pris à son compte le dernier quart d'heure, entamé par une tête sur la transversale de Jackson Muleka (29e). Les 3.139 supporters des 'Rouches' présents jeudi à Sclessin ont malgré tout donné de la voix mais Muleka, sur un service de Maxime Lestienne, envoyait une nouvelle tentative sur le cadre (45e+4).

Le Standard, avec Obbi Oularé à la place de Muleka pour débuter le second acte, est resté dans la rencontre grâce à deux arrêts de Bodart devant Morelos (47e, 60e). Sous une pluie diluvienne, le Standard a tenté à plusieurs reprises mais la connexion entre Lestienne et Oularé n'a pas fonctionné. Sur un terrain détrempé, où de nombreuses passes étaient ralenties voire impossibles, les entrées successives de Mehdi Carcela, Duje Cop et Felipe Avenatti n'ont pas eu l'impact offensif escompté. Alors qu'on se dirigeait vers l'issue du match, Kemar Roofe, monté au jeu, a crucifié Bodart d'un lob lointain (0-2, 90e+3).

L'autre duel du groupe D a vu Benfica s'imposer (2-4) chez les Polonais du Lech Poznan, tombeurs de Charleroi en barrages. Les Liégeois se rendront d'ailleurs à Lisbonne jeudi prochain (21h). Mais avant, ils devront tenter de s'accrocher au wagon de tête en championnat lors d'un déplacement à Saint-Trond dimanche (18h15).

Philippe Montanier n'a pas cherché d'excuses après ce premier revers des 'Rouches' en Europe à domicile depuis décembre 2014. "Nous n'avons pas joué une rencontre d'un niveau Europa League. C'était insuffisant", a lâché le technicien français, honnête et clairvoyant malgré la déception.

Montanier: "Notre niveau était insuffisant"

"C'est forcément une déception de perdre à domicile. La première mi-temps était plutôt équilibrée. Malheureusement, on encaisse un penalty malheureux et nous avons deux transversales. La seconde était beaucoup plus compliquée. Nous n'avons pas réussi à élever notre niveau de jeu. Les conditions étaient très compliquées pour les deux équipes mais favorisaient peut-être un peu plus l'équipe en défense", a analysé Philippe Montanier.

Le Français a reconnu la supériorité des Rangers, invaincus toutes compétitions confondues cette saison. "Ils méritent cette victoire. Ils ont été plus costauds dans l'impact, meilleurs dans les duels."

Alors que le score indiquait encore 0-1, l'attaquant liégeois Duje Cop a loupé l'égalisation dans les dernières secondes. Dans la foulée, Kemar Roofe crucifiait Arnaud Bodart d'un lob depuis sa propre partie de terrain. "Je pense que cela résume un peu le match dans sa globalité. Nous ne marquons pas à 7 mètres mais eux y parviennent des 50 mètres. Si nous voulons espérer bien figurer dans cette compétition, le niveau affiché ce soir n'est pas suffisant."

Le Français a pourtant injecté de nombreux joueurs offensifs mais les entrées d'Obbi Oularé, Mehdi Carcela, Duje Cope et Felipe Avenatti n'ont rien changé à la donne. "En deuxième mi-temps, je pense que le gardien adverse n'a rien eu à faire. Nous ne pouvons pas avoir de regrets car nous avons eu ce que nous méritions. En Europa League, chaque joueur doit être à son meilleur niveau. Si nous n'y parvenons pas, la sanction arrive tout de suite."

Résumé complet

Source: Belga










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte