RTC

RFC Seraing: l'enthousiasme pour compenser l'inexpérience

 23 juillet 2021 17:28   Seraing


Le grand retour du RFC Seraing au top du football belge, c’est ce samedi dès 18h30 en déplacement à Courtrai. Après deux montées successives, les Métallos ont pour ambition de se maintenir en D1A. Toujours soutenus par leur partenaire français, le FC Metz, les promus ont changé d’entraîneur mais conservé l’enthousiasme qui leur a permis de créer la surprise la saison dernière. 

Les joueurs du Pairay ont effectué les derniers réglages sur leur pelouse favorite. Ce samedi, c’est sur celle du KV Courtrai qu’ils découvriront pour une très grande partie d’entre eux l’élite du football belge. Le nouvel entraîneur Jordy Condom est plutôt satisfait au moment d’entrer dans le grands bains avec sa jeune formation. "Nous sommes prêts pour la D1A", affirme le T1 d'origine espagnole. "Ibrahima Cissé est peut-être notre seul joueur à avoir déjà joué à ce niveau. L'équipe manque d'expérience mais il y a de la vivacité, de l'énergie et d'autres qualités."

L’enthousiasme de goûter à la D1A sera certainement une importante source d’énergie. Au moment d’aborder sa 2e saison avec Seraing, le gardien de but français Guillaume Dietsche, prêté par le FC Metz, représente bien ce vent de fraîcheur qui anime le matricule 167. "Je me sens bien", confie le portier sérésien. "Comme tous mes coéquipiers, je suis excité à l'idée d'évoluer en D1A. On a hâte de découvrir ce championnat et de jouer samedi."

Depuis l’ouverture du mercato, les promus ont perdu 6 joueurs. Le départ de Georges Mikautadze, auteur de 22 buts la saison dernière, reste la perte la plus préoccupante. Le buteur géorgien est retourné dans les rangs du partenaire messin. Son remplaçant est le Tchadien Marius Mouandilmadji, notamment passé par Porto, avant de convaincre le staff sérésien lors d’un test.

Renforcé par l’apport de 5 éléments du FC Metz, dont 4 étaient déjà de l’aventure en D1B, l'équipe du RFC Seraing doit "aller au charbon" et continuer sur sa lancée. Une victoire dès ce samedi serait le meilleur moyen de booster la confiance après 25 ans d’absence au plus haut niveau.

Stéphane Savaris








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte