RTC

Grégory Wathelet vise la médaille olympique à Tokyo

 14 juillet 2021 14:32   Clavier


Le cavalier de sauts d’obstacles Grégory Wathelet s’apprête à disputer ses deuxièmes jeux olympiques. Le Claviérois a été sélectionné avec son hongre Nevados pour représenter la Belgique à Tokyo. L’objectif de médaille est bien là. Cheval et cavalier sont au top.

J moins 9 avant les J.O., on se prépare dans les écuries de Grégory Wathelet. Après Londres, ce sera pour le cavalier de Clavier une deuxième participation. Nevados son hongre gris de 13 ans sera du voyage. Tous deux se sont préparés en vue de cette échéance.

« Depuis l’an dernier, on sait que Nevados a le niveau pour les J.O. Son programme a été adapté en fonction de cette échéance, tout a en effet été décalé à cause de la crise du Covid », commente le cavalier de saut d’obstacles.

Au niveau de l’organisation pratique : départ ce samedi pour Aix la chapelle pour une quarantaine d’une semaine, puis décollage pour Tokyo de Liège Airport le 24 juillet avant une nouvelle semaine de quarantaine. Les épreuves débuteront le 3 août à huis clos, sans public.

« Comme je le dis souvent, on commence à s’y habituer, mais cela n’enlève rien au niveau sportif. Il y aura des équipes fortes à Tokyo et cela n’enlèvera rien à la motivation des cavaliers. »

Avec ou sans public, l’objectif n’est pas de faire de la figuration à Tokyo.  

« Ma philosophie a toujours été de monter avant tout pour l’équipe. Cette année, on doit d’abord se qualifier en individuel, avant la coupe des Nations, on a une équipe forte et on visrea une médaille, c’est sûr ».

Et pour la première fois, la coupe des Nations se déroulera à trois cavaliers au lieu de 4. Tous les scores seront dès lors comptabilisés. On peut dès lors s’attendre à des surprises pour cette édition inédite des jeux olympiques.

« Si on prend l’exemple des derniers Jeux olympiques, la France a obtenu une médaille alors qu’un de ses cavaliers avait été éliminé. Ici, ce ne sera pas possible. Toutes les erreurs seront prises en compte. C’est un concept totalement inédit », précise encore le cavalier.

Pour le moment, le stress ne se fait pas encore sentir. Grégory Wathelet et Nevados se connaissent bien et ont déjà à leur actif une médaille d’or en équipe aux championnats d’Europe en 2019. Une médaille olympique, deux ans plus tard, serait un bel aboutissement sportif.

Sophie Driesen

https://www.gregorywathelet.com/fr/Chevaux/Tous-les-chevaux/Nevados-S.html

https://www.facebook.com/gregorywathelet

 

 

  








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte