RTC

Handball : Le Femina Visé aligne un deuxième succès de rang en D1 contre Eupen

 18 septembre 2021 23:20   Visé


Même si elle nous a quittés tragiquement en juillet dernier d'un arrêt cardiaque, la jeune Whitnée Abriska n'était quelque part pas très loin de ses coéquipières du Femina Visé pour leur 1er match à domicile de la saison. Les Visétoises veulent accomplir quelque chose de grand en D1 pour pouvoir aussi honorer comme il se doit la mémoire de leur amie partie bien trop tôt.

Après sa victoire Hasselt, le Femina Visé recevait ce samedi les filles du KTSV Eupen. Les deux équipes se répondent d'abord du tac-au-tac en début de match. Le score est de 5-3 après 6 minutes de jeu... Mais les Visétoises prennent progressivement l'ascendant en 1ère période. Céline Clermont fait passer le score de 5-3 à 8-3 après 8 minutes. Eupen tente de s'accrocher et revient à 9-6. Mais Visé commence à décoller dès la 15e minute de jeu et va compter jusqu'à 11 buts d’avance avant le repos. Le but de Loes Vanderwall scelle score à 23-12 à la mi-temps.

Après le repos, Eupen revient avec une meilleure mentalité après le repos alors que le Fémina Visé est plus déconcentré. Le coach Werner Roef doit remonter les bretelles de ses protégées. Message reçu 5 sur 5 par les Bleues qui vont tout de même faire jeu égal avec Eupen pendant une bonne partie de la deuxième mi-temps. L'écart ne dépasse pas les 13 buts.

Mais à 8 minutes du terme, les Visétoises reprennent progressivement leur envol et ne seront plus vraiment inquiétées. Le but de Nolwen Dattolico scelle le score final à 41-23. Visé engrange donc sa 2ème victoire en 2 matchs.

"On savait que ce n'était pas gagné d'avance parce que Eupen est super fort physiquement, elles n'ont pas arrêté pendant le confinement", avoue Céline Clermont, joueuse du Femina. "Elles se sont entraînées tout le temps donc c'est sûr que physiquement, il fallait être présentes. Sur papier, on était techniquement meilleures. Ça s'est vu aujourd'hui sur le terrain mais côté physique, je pense qu'on a encore du travail. Après, je trouve qu'on a bien joué en équipe, on apprend à se connaître, on commence à faire de bonnes phases et à mieux jouer ensemble.

"Je suis peu un déçue de ce qu'on a fait parce que Visé, je les connais, j'avais dit un peu ce qu'il fallait faire", confie Juliette Maes, joueuse d'Eupen et ex-handballeuse de Visé. "Je savais ce qu'il fallait faire mais bon, même moi j'ai pas réussi ce qu'il fallait. Il y a de la déception mais je suis quand même contente de revoir mon ancienne équipe. C'est vrai qu'en face, elles ont plus de physiques, elles sont plus agressives que nous. Je pense qu'on a eu peur sur ce match. On a plus de petits gabarits donc c'est vrai que c'est plus difficile. En attaque, on a eu des difficultés suite à la qualités de nos tirs. Mais je pense que c'est surtout en défense qu'on perd."

"Je leur avais dit d'être très concentrées et de bien travailler en défense", explique Werner Roef, T1 du Femina Visé. "Elles ont très bien suivi mes consignes et c'est pour ça qu'on a su gérer défensivement, c'était bien fait en 1ère mi-temps. On vise quand même très haut cette année-ci. On travaille très dur pendant les entrainements et les matchs. On veut vraiment achever quelque chose. C'est vrai qu'on a eu la malchance de perdu perdre l'une de nos joueuses, Whitné Abriksa, et c'est aussi pour elle qu'on veut vraiment achever un très bon résultat cette année-ci.









Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte