RTC

Le monde de l'aviron liégeois a retrouvé le sourire lors de la Boucle de Liège

 20 juin 2021 10:45   Liège


Cela faisait près d'1 an et demi que le monde de l'aviron liégeois n'avait plus connu telle atmosphère. Samedi après-midi après quelques ateliers d'initiation à la discipline, l'Union Nautique de Liège relançait sa traditionnelle "Boucle de Liège" avec des participants ravis de retrouver l'eau. 

"Ça fait plaisir de revoir tout le monde, de retrouver cette ambiance et de refaire des courses", nous dit Claire Tyberghein, rameuse espoir originaire d'Aubin, avant que Jean Somers, champion du monde vétérans en aviron dans la catégorie Master E, ne complète. "Cette année, il n'y a pas eu de courses. L'année passé, il y en a eu 2 ou 3 en septembre 2020 quand on a repris. On est content que ça reprenne à nouveau mais ça va être une découverte, on n'a pas de points de repères, on ne sait pas où en est. On verra bien !


UN TRACÉ INÉDIT CETTE ANNÉE

La Boucle de Liège devait initialement se tenir le 23 mai mais avait du être reportée en raison de règle Covid encore trop strictes. De quoi modifier le tracé de la régate et en faire un parcours un peu inédit. "Pour pouvoir faire notre Boucle, donc descendre La Meuse et remonter la dérivation, il fallait qu'on arrête la navigation fluviale", explique Vincent Perot, l'organisateur de cette 24ème édition. "Les autorisations doivent se demander longtemps à l'avance et comme on a du déplacer la course il n'y a pas longtemps, malheureusement on n'aurait pas eu d'autorisation. Pour cette édition, on va donc démarrer du Yacht Club à l'Ile Monsin et on va simplement faire une remontée, une traversée de Liège jusqu'à l'Union Nautique.

Pour les rameurs, c'était l'occasion d'enfin regoûter à la compétition après de longs mois à s'entraîner sans réel objectif. Le monde de l'aviron a lui aussi été bien touché par la pandémie. "Rien que nous les juniors, faire nos premières compétitions, on n'a pas pu le faire", confie Claire. "Au niveau international, ça a été un peu une catastrophe car toutes les compétitions importantes ont été annulées. Les championnats du monde recommencent à être organisés mais encore une fois, c'est très compliqué d'envoyer par exemple des jeunes aux Championnats du Monde sans avoir fait des tests avant. On a été très impacts pour l'organisation des tests chez les juniors et les seniors."


29 EMBARCATIONS, PLUS DE 100 RAMEURS


Cette épreuve de longue distance par handicaps d'habitude internationale ne réunissait cette fois que les quatre clubs liégeois à savoir le Royal Sport Nautique de La Meuse, le RCAE, le Royal Centre Nautique de Visé et l'Union Nautique de Liège. 29 embarcations étaient présentes à la ligne de départ. "C'est quand même très bien d'autant plus que ce sont des longs bateaux, beaucoup de 4 places, un de 8. Donc, ça fait plus de 100 rameurs. On voit que tout le monde avait hâte de revenir sur l'eau. Il y en a de tous les niveaux. Il y a quelques rameurs pour qui c'est toute la première course et ils vont aller se confronter notamment à Jean Somers qui est champion du monde vétérans 2019. C'est très gai de mélanger tous les niveaux."

Belle réussite donc pour cette Boucle de Liège quelques peu modifiée et qui aura vu l'inépuisable Jean Somers l'emporter. 

Joachim Gilles & Luca Prencipe 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte