RTC

Assises de Liège : une bulle suicidaire en raison d'ennuis financiers

 23 octobre 2019 14:17   Liège

Le psychiatre qui a analysé la personnalité de Francis Kaiser, qui doit répondre devant la cour d'assises de Liège de l'assassinat de sa compagne, a indiqué mercredi matin que l'accusé voyait la mort comme seule solution à ses ennuis financiers. Devant l'expert, Francis Kaiser avait beaucoup évoqué les raisons qui l'ont conduit à donner la mort à sa compagne. "Il a parlé d'une descente aux enfers et du fait que le couple qu'il formait avec Christine Dupont se trouvait dans une sorte de 'bulle suicidaire'. Les problèmes d'argent du couple étaient importants" a analysé l'expert.

Ce dernier a aussi précisé que  "Francis Kaiser ne souffrait pas de trouble mental au moment des faits qui lui sont reprochés, ni d'altération de ses capacités de discernement.  Il avait l'entière capacité du contrôle de ses actes lorsqu'il a donné la mort à Christine Dupont".

Francis Kaiser a également été décrit par ses connaissances comme un homme qui avait le dialogue facile, fidèle en amitié et sympathique. Une de ses amies a exposé qu'il avait la main sur le cœur et qu'il était toujours prêt à rendre service.

Les plaidoiries des avocats de la partie civile et de la défense ainsi que le réquisitoire du ministère public étaient programmés ce mercredi après-midi.

Les avocats des parties civiles ont soutenu que Christine Dupont n'avait pas la volonté de se suicider. Ils ont écarté la thèse de la mise en œuvre d'un suicide commun et ils ont affirmé que l'accusé Francis Kaiser avait donné la mort à sa compagne pour des raisons que lui seul connait.

 Alain W






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte