RTC

Assises : la victime de Francis Kaiser était sous l'influence de l'alcool

 22 octobre 2019 14:24   Liège

Le procès d'assises de Francis Kaiser se poursuit ce mardi à Liège.

Sa compagne, Christine Dupont présentait une faible quantité de benzodiazépines et une importante dose d'alcool dans son sang au moment de son décès, "La victime devait se trouver dans un état entre l'ébriété et l'ivresse", a indiqué mardi matin une experte toxicologue.

La cour a procédé aux auditions des premiers témoins des faits. Un ami de Francis Kaiser a précisé que l'accusé avait été très affecté en avril 2016 par le décès de son épouse. En juillet 2016, il avait ensuite noué une liaison avec Christine Dupont, rencontrée sur le village Gaulois à Liège. Francis Kaiser s'était confié auprès de cet ami sur ses difficultés financières et sur l'alcoolisme de Christine Dupont. Francis Kaiser avait obtenu un prêt d'argent de cet ami mais il n'avait pu le rembourser.

Le propriétaire de l'appartement qu'occupaient Francis Kaiser et Christine Dupont avant les faits a précisé que l'accusé ne payait plus ses loyers depuis 5 mois. Le 31 juillet, il avait laissé un message en rendant les clés de cet appartement, s'excusant des désagréments causés et autorisant le propriétaire de l'appartement à prendre possession des objets et meubles abandonnés. "La vie est trop dure et trop compliquée pour moi maintenant", avait-il lâché.

Enfin, les différents membres des services d'urgence intervenus dans l'hôtel où se sont déroulés les faits ont confirmé que les manœuvres de réanimation de la victime étaient vaines. A leur arrivée, Christine Dupont avait un sachet en plastique sur la tête attaché solidement par un collier Colson. Sa bouche était recouverte d'un adhésif.

Alain W






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte