RTC

Cas de force majeure reconnue pour l'arrêt du chantier du tram

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 03 avril 2020 10:52   Liège


L’épidémie du COVID-19 et les mesures conséquentes prises par le Gouvernement en matière d’activités économiques, de confinement et de distanciation sociale ont contraint le consortium Tram’Ardent à mettre à l’arrêt les différents chantiers du tram. Nous vous l'avions expliqué mi-mars, comme vous pouvez le revoir dans la vidéo et l'extrait du JT du mercredi 18 mars dernier.

Tram’Ardent s’est tourné vers le donneur d’ordre qu’est l’OTW (Opérateur de Transport de Wallonie) pour invoquer cette circonstance exceptionnelle. L’OTW a donc reconnu l’existence d’un cas de force majeure, bien consciente de la situation actuelle et de l’impact que le COVID-19 et la période de confinement imposée par les Etats belge, français et espagnol pourraient avoir sur les prestations de Tram’Ardent. Pour rappel, Tram’Ardent travaille principalement avec des prestataires et des fournisseurs belges, français et espagnols,

Les équipes de l’OTW, de la Ville de Liège et du SPW ainsi que celles de Tram’Ardent restent mobilisées. Comme nous vous l'avions précisé, elles télétravaillent et organisent leurs réunions à distance afin de ne pas interrompre le processus de validation des études actuellement en cours, de manière telle que les chantiers puissent redémarrer dans les meilleurs délais après la période de confinement. 

Une équipe surveille quotidiennement l’état du barriérage des différentes zones de chantier afin de garantir en permanence la sécurité de chacun. 

 

Alain W

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte