RTC

Ils préparent l'examen pratique de chasse à Verlaine

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 07 aout 2020 17:25   Verlaine


Reportées pour cause de crise sanitaire, les journées de formation préparatoires à l’examen pratique du permis de chasse ont débuté ce vendredi. Pendant tout le week-end, le Royal Saint-Hubert Club de Belgique organise un ensemble de cours pratiques à la ferme-château d’Oudoumont à Verlaine. Au total, 280 candidats se sont inscrits. 

La formation pratique proposée par le Royal Saint-Hubert Club de Belgique à la ferme-château d’Oudoumont est une sorte de répétition générale. Elle poursuit un double objectif : éduquer strictement à la sécurité et aider les candidats chasseurs à réussir les épreuves organisées par le DNF. Cette préparation permet aussi d’assimiler les bons gestes. L’encadrement fait rapidement prendre conscience aux néophytes que "chasser, ce n’est pas que tirer…"

Les modules proposées à Verlaine sont comparables aux épreuves de l’évaluation officielle prévue en septembre au camp militaire de Marche-en-Famenne. Cette formation non-obligatoire (prix: 150 euros) se déroule avec des armes, optiques et munitions similaires à celles de l’examen pratique.

Comme le jour de l'examen officiel

Les stagiaires s'entraînent en répétant le programme de l'examen, tout en disposant des précieux conseils des moniteurs et monitrices :

- La première sous-épreuve porte sur la connaissance et la manipulation des armes, ainsi que le contrôle des connaissances sur la chasse et la sécurité lors de simulation de trois procédés de chasse à tir : la botte du petit gibier, la battue du grand gibier, l’approche et l’affût du grand gibier.

- La deuxième sous-épreuve porte sur la connaissance et la manipulation des armes et de toutes les mesures de sécurité à l’occasion d’un tir à l’arme au canon rayé sur une cible fixe à 100 mètres et d’un tir à l’arme aux canons lisses sur des cibles mobiles (tir aux clays).

Selon les statistiques, entre 200 et 300 nouveaux chasseurs devraient décrocher le permis en Wallonie cette année. Leur mission de régulation de la nature débutera dès octobre avec l’ouverture des principales chasses.

 










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte