RTC

La covid-19 perturbe (déjà) les championnats régionaux

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 27 septembre 2020 18:24   Liège


Dimanche, le football régional a été marqué par des annulations en cascade. C'est notamment le cas en première provinciale où cinq rencontres ont été annulées suite à la découverte de joueurs testés positifs à la covid-19. C'était le cas à Grivegnée où l'UCE Liège recevait Melen-Micheroux dans le cadre de la troisième journée de championnat.


Un des joueurs de Melen a en effet reçu sur le coup de 12h30 le résultat d'un test PCR passé fin de semaine. Celui-ci était positif. Dans ce cas la rencontre doit être annulée.


"C'est d'abord un principe de précaution et de prudence qui prévaut" explique Jérôme Baeken, arbitre de la rencontre. "C'est aussi respecter les normes sanitaires émises par le Fédéral. Ici, en l'occurrence, c'est un joueur de Melen qui a été testé positif, donc ça me paraît logique d'annuler le match et de ne pas prendre de risques. Au niveau de l'ACFF, ce sont les directives qui sont transmises."


Alors si la question se pose quant à la nécessité de faire venir tout le monde sur place alors qu'un des joueurs est potentiellement porteur de la covid et donc possiblement contagieux, celle de la viabilité des championnats cette saison fait également surface. En première provinciale liégeoise, de nombreuses rencontres ont été annulées ce weekend pour ce même motif. Il est prévu de les reporter à un autre moment. Mais dans les clubs, ces annulations ou reports à répétition apparaissent comme problématiques d'un point de vue organisationnel. Ils risquent aussi de quelque part tronquer le résultat sportif de la saison.

"Il faut qu’au moins 50% des matches soient joués pour que ce championnat soit valide" explique Pascal Collin, entraîneur de la Royale Alliance Melen-Micheroux. "Est-ce qu’un championnat où seulement la moitié des matches sont joués est valide ?  C’est une décision qui est prise et que nous respecterons. Mais certaines équipes seront plus impactées que d’autres à ce niveau-là. Alors doit-on faire une saison blanche ? Doit-on continuer ? C’est difficile à dire."

À l’UCE Liège, la question du championnat et de son intérêt est également posée. `

"Nous, cette saison, ce sera avant tout prendre du plaisir d’être ensemble et de jouer" explique Jean-Marie Raucq, entraîneur de l’UCE Liège. "Après ça, on verra. Car on peut très bien faire un 9 sur 9 et puis ne plus jouer pendant six semaines à cause du virus. Du coup, c’est comme je l’avais déjà dit durant le confinement : être ensemble et pouvoir faire du sport, c’est déjà une réussite en soi. La compétition, est-ce qu’elle a encore lieu d’être ? Je n’en sais rien."










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte