RTC

Le Hangar équipe sa terrasse d'un bar et d'une scène pour sa prochaine saison en extérieur

 12 avril 2021 14:46   Liège


Comme bien d’autres lieux culturels, la saison dernière, le Hangar a du improviser pour poursuivre ses activités durant la crise de la Covid-19. Vu l’impossibilité d’accueillir le public dans sa salle, entre le 1er juillet et le 15 septembre, il a programmé une quinzaine de concerts dans son jardin. Des rendez-vous proposés le dimanche jusqu’à 22h00, avec un public réduit à 50 personnes, toujours en extérieur. Le bar, la scène, la régie étaient abrités sous des tonnelles.

Quelques événements, des expositions, ont également été possibles en intérieur jusqu’au 13 octobre, date du deuxième confinement.

En janvier dernier, l’asbl le Hangar a anticipé cette nouvelle saison 2021 en se doutant bien qu’elle serait à nouveau marquée par la pandémie de la Covid-19. Le Hangar a donc décidé de construire un bar et une scène à l'extérieur, sur sa terrasse,  afin d’accueillir au mieux artistes et public. Des bénévoles se sont retroussés les manches pour monter les nouvelles structures. Il a aussi fallu investir 5000 euros en matériel. Une somme qui peut sembler modeste mais reste importante pour une petite structure. Le Hangar regrette d’ailleurs le délai de réaction de certains pouvoirs subsidiant. Il faut souvent attendre des mois pour savoir si une demande est recevable. Et, lorsqu’elle est acceptée, se montrer patient à nouveau durant des mois avant de recevoir le montant alloué.

Quoiqu’il en soit, une nouvelle saison se prépare au Hangar avec un premier rendez-vous annoncé le 1er mai dans le cadre d’une action Still Standing for Culture avec à l’affiche Bérode, le nouveau projet de Quentin Maquet.

La date n’est pas choisie au hasard. C’est la Fête des Travailleurs et le secteur culturel marquera ainsi son soutien à tous ceux qui ont perdu leur emploi durant cette crise. Le concert se fera donc en extérieur et en respectant les normes sanitaires en vigueur à cette date-là.

En 2019, comme lors de toutes les années « normales »,  le Hangar a accueilli en moyenne deux à quatre événements par semaine avec une jauge d’à peu près   50 à 150 personnes. En 2020, il n’a pu programmer que 15 concerts avec un public de 50 personnes maximum.

La fermeture est difficile à vivre mais la réouverture pourrait s’avérer très compliquée. Si les normes sanitaires impliquent un public réduit en salle, ou l’installation d’un système de renouvellement de l’air, le lieu ne pourra plus être rentable. Mais il sait que son public attend avec impatience sa réouverture. Il sera donc prêt pour une nouvelle saison, même réduite, en extérieur. 

F. Bonivert 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte