RTC

Les frères Dardenne à nouveau au palmarès à Cannes

belga
 25 mai 2019 23:39   Liège

Les frères Dardenne ont remporté, samedi soir lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes, le Prix de la mise en scène pour "Le Jeune Ahmed".

 

"Ce film est une ode à la vie", a déclaré sur scène Luc Dardenne, aux côtés de son frère Jean-Pierre. "Alors que le populisme identitaire et les crispations religieuses montent, nous avons souhaité filmer un appel à la vie, ce qui est aussi la vocation du cinéma."

"C'est un prix que nous n'avions jamais eu et nous en rêvions un peu", a poursuivi Luc Dardenne en conférence de presse à l'issue de la cérémonie. "On est très heureux d'avoir ce prix. L'acteur principal, on lui doit beaucoup. Beaucoup à son apparence et à son sens du rythme inné." "Comme disait Truffaut, on ne dirige pas un enfant (...) mais il nous a beaucoup surpris. C'était formidable qu'il soit tout le temps dans le juste", a renchéri Jean-Pierre Dardenne.

Avec "Le Jeune Ahmed", sorti en salles mercredi, les Dardenne posent leur regard sur l'islam radical, à travers le parcours d'Ahmed, un préadolescent endoctriné par un imam fondamentaliste.

Le duo, habitué de la Croisette, a présenté neuf films à Cannes depuis 1996, le premier à la Quinzaine des réalisateurs et les huit autres en compétition, notamment "Le Silence de Lorna" (2008), "Le Gamin au vélo" (2011), "Deux jours, une nuit" (2014) ou plus récemment "La Fille inconnue" (2016). Mais aussi "Rosetta" en 1999 et "L'Enfant" en 2005, qui lui ont valu des Palmes d'or.

 Frakas Production aussi

Outre "Le Jeune Ahmed" des frères Dardenne, la coproduction belge "Atlantique" de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop s'est elle aussi distinguée en raflant le Grand Prix. Elle est coproduite par Frakas Production






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte