RTC

Les Infirmiers de rue ont aidé 106 personnes

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 18 septembre 2019 15:46  

C’est depuis le 13 mai 2019 que l’antenne liégeoise d’Infirmiers de rue est opérationnelle. L’équipe est constituée de trois personnes : les liégeoises Fanny Caprasse et Camille Delvoye comme infirmières forment l’équipe de terrain. Gaïd Prigent, bretonne d’origine mais vivant depuis plus de dix ans à Liège, complète l’équipe en tant que gestionnaire de projet.

 Elles appliquent la même méthodologie de travail que les infirmiers de rue de Bruxelles, méthodologie qu’elles ont eu l’occasion d’apprendre au cours de leur formation de quatre mois au sein de l’équipe bruxelloise. Ainsi, elles vont directement au contact des personnes les plus vulnérables en les rencontrant dans leur milieu de vie, à savoir la rue. L’objectif est d’assurer un suivi médical global de la personne avec pour finalité de lui permettre de retrouver un logement.

 Un élément primordial pour la réussite d’une telle approche, est aussi de pouvoir collaborer avec le réseau social existant et de renforcer ce réseau dans le but de lutter ensemble contre le sans-abrisme. C’est pourquoi Infirmiers de rue a mis en place une collaboration étroite avec le Relais Social du Pays de Liège, et plus particulièrement les Educateurs de rue et l’équipe d’Housing First Liège.

Avec un nombre estimé de 500 personnes dormant en rue, dont un pourcentage important de personnes toxicomanes, la situation du sans-abrisme à Liège est loin d’être simple. Même si les premiers résultats sont prometteurs, il reste beaucoup de travail à faire. 

Même si pour Infirmiers de rue, l’objectif final est de mettre à terme fin au sans-abrisme à Liège, l’association se prépare à rester pour tout un temps sur Liège. Jusqu’à présent, l’association finance le fonctionnement sur ses fonds propres et fait donc appel à la générosité du public liégeois et des entreprises pour la soutenir avec des dons bienveillants… Elle espère par la suite pouvoir bénéficier d’une aide financière plus structurelle de la part des pouvoirs publics.

 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte