RTC

Mandat d'arrêt des suspects du meurtre de Valentin prolongé

 19 mai 2017 11:12   Huy


La chambre du conseil de Huy a décidé du maintien en détention de quatre personnes inculpées du meurtre de Valentin Vermeesh, ce garçon légèrement handicapé, torturé et jeté vivant dans la Meuse, les mains menottées, dans la nuit du 26 au 27 mars à Huy.

"Il s'agissait d'une audience formelle", précise Me Mallants, avocat d'un des inculpés. Il précise "Le dossier avance mais il nous faut encore de nombreux éléments provenant de l'enquête et des auditions car il y a de nombreuses déclaration contradictoires, surtout en ce qui concerne les faits qui se sont produits sur les berges de la Meuse lorsque Valentin a été jeté dans le fleuve les mains menottées. Il faut également attendre les constatations qui résulteront de la reconstitution des faits attendue dans le courant du mois de juin."

Me Rodeyns, conseil d'un autre inculpé abonde dans le même sens, considérant qu'"il est primordial de comprendre le déroulement des faits et de circonscrire le rôle de chacun. Il faut déterminer les éléments de personnalité individuels dans le contexte d'une dynamique de groupe".

Aucun avocat n'a plaidé la remise en liberté de son client. 

Outre les quatre inculpés, un mineur d'âge a été placé en IPPJ et une personne présente lors des faits mais n'y ayant pas participé a été laissée en liberté.










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte