RTC

Mesures de confinement prolongées jusqu'au 19 avril

BElga
 27 mars 2020 18:43   Belgique


C'est la première information qui a filtré du conseil national de sécurité réuni ce vendredi 27 mars après-midi. Les mesures de confinement sont prolongées jusqu'au 19 avril prochain, cela veut donc dire qu'elle courront tout au long des vacances de Pâques.  Cette décision pourra être renouvelée si nécessaire de 2 semaines, jusqu'au 3 mai.

Au-delà de cela, le message est celui d'une plus grande fermeté à l'encontre des personnes (très minoritaires - tous les intervenants le soulignent  - mais totalement irresponsables ) qui ne respectent pas les mesures de confinement : on passera donc à des sanctions plus rapides via la perception d'amendes administratives. "Nous ne sommes plus au niveau de la prévention" a averti Sophie Wilmès en rappelant qu'elle savait qu'une grand majorité des citoyens ne sont pas concernés par ces comportements inciviques. 

La conférence de presse de la Première Ministre Sophie Wilmès a débuté par le rappel des chiffres du jour du coronavirus... une manière pour la Première Ministre de contextualiser son intervention, et de rendre hommage aux familles qui ont perdu un proche victime du Covid-19. 

Sophie Wilmes a aussi tenu à remercier les Belges "qui prennent sur eux" pour les efforts qu'ils font en ces temps de confinement, avec le respect des règles essentielles pour gagner la lutte contre le virus. 

S'en est suivi le rappel de ce qui est autorisé et/ou interdit, avec une insistance sur la présence "longue durée" dans les parcs. Pas question d'aller s'y "installer"

Même fermeté à destination du monde de l'entreprise où le télétravail est obligatoire là où il peut être pratiqué. Pour les autres, il faut un respect strict des règles de distanciation sociale au sein de l'entreprise. 

Des mesures et règles que vous pouvez retrouver sur www.info-coronavirus.be 

Les garderies pendant les vacances scolaires 

Pendant la période de Pâques, un système de garderie doit être maintenu dans les écoles autant que faire se peut. Si cela devait être impossible un autre forme de garderie est envisageable à condition que les enfants qui étaient gardés ensemble restent ensemble, pas question de les mettre en contact avec d'autres enfants.  

"On demande à tous de faire preuve de courage, de patience et de solidarité" a conclu la Première Ministre

 

 

Alain W










Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte