RTC

Liège : réquisitoire suite à des braquages de négociants en bijoux

Loading the player...
 25 juillet 2016 11:35  
Le parquet a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège des peines allant de 1 an à 3 ans de prison contre quatre individus impliqués dans une association de malfaiteurs qui avait commis des braquages de négociants en bijoux. Un trafic de stupéfiants, au centre duquel était impliqué un évadé de la prison de Lantin, est également reproché à certains de ces prévenus.Cinq personnes, des trentenaires et des quadragénaires, répondent de deux vols avec violences, de détention arbitraire, de trafic de stupéfiants et d'association de malfaiteurs. Les principaux faits qui leur sont reprochés sont se déroulés le 25 septembre 2013 à Petit-Rechain et le 10 octobre 2013 à Sprimont. Des négociants en bijouterie, dont certains venaient de France, avaient été dépouillés de bijoux lors d'attaques violentes. Mais le dossier comporte également un volet de trafic de stupéfiants dans lequel était aussi impliqué Mohammed El Jabbari. Cet homme, évadé de la prison de Lantin en 2011 après avoir fait feu sur des gardiens, avait été intercepté à Arlon après trois années de cavale en possession de plus d'un kilo d'héroïne. El Jabbari sera jugé dans une procédure distincte en septembre pour ces faits.