RTC

Anthony Hardy, policier et coach de cinéma

 01 mars 2022 13:30   Liège


Pour encadrer les tournages de films, les productions font appel à des instructeurs pour coordonner les scènes d’action et coacher les acteurs dans des rôles policiers. Nous avons rencontré l'un d'entre eux, Anthony Hardy, policier à Liège.

Anthony Hardy n’est pas un policier comme les autres, il est également instructeur spécialisé dans la maitrise de la violence et coach les forces d’intervention dans 12 pays sur trois continents. L’homme n’hésite pas à mettre son expérience au service du cinéma et donner des conseils aux acteurs. "Je possède certaines aptitudes et connaissances qui me permettent de leur enseigner le maniement des armes. Pour ce qui ne s'agit pas de mes compétences, je dispose d'un réseau de professionnels autour de moi et ensuite prendre le relai pour entrainer les acteurs" précise-t-il.

Ses débuts dans le cinéma commencent en 2016 dans le film Raid Dingue avec Dany Boon et Alice Pol. Depuis lors, l’instructeur du 7 e art a participé à 25 films et séries. Un des derniers en date est le thriller belgo-italien "The Shift", tourné en grande partie en cité ardente. Anthony Hardy y a eu un rôle très précis. "Sur "The Shift", j'ai eu l'occasion de coordonner toutes les scènes d'action, de coacher une partie des acteurs pour la crédibilité de leur rôle dans le film. Je figurais aussi avec mon équipe en tant que groupe d'opération spécialisé. Mes interventions sont toujours documentées, on essaye toujours de coller au plus près du réalisme pour ne pas nuire au film" ajoute Anthony Hardy.  

Également figurant sur certain projet, l’homme apparait sur grand écran avec dans les mains des armes de différents types et calibres. "On se retrouve soit avec des armes qui sont des répliques comme de l'airsoft ou des armes inertes qui permettent de donner une crédibilité à la séquence. On a tout à fait l'impression d'avoir une arme réelle face à soi lors de scènes sans coups de feu, comme des arrestations par exemple. Lorsque l'on doit voir des munitions sortir des chambres d'éjection, à l'écran, on va principalement travailler avec des armes à blanc" conclut-il.

Anthony Hardy aura bientôt d’autres projets cinématographiques dont la prochaine saison de la série « Braqueurs » de Netflix. 

Loris Demarteau








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte