RTC

"I love Japan" aux Guillemins : immersion dans la culture et l'art nippon

 02 avril 2022 09:00   Liège


Plongez dans l’art et dans la culture du Japon depuis le cœur de l'Europe. “I love Japan”, c’est la nouvelle exposition immersive des Guillemins. Pas besoin de changer de continent pour visiter le pays du soleil levant. 

Les vacances de Paques approchent à grand pas. Pour ceux qui souhaitent voyager, le Japon n’est pas encore une option. Mais la solution se cache peut-être dans la gare des Guillemins : “I love Japan” débarque dès ce samedi. Cette exposition immersive se veut également instructive. Manga, origami, geisha… Les mots japonais ont fait leur place dans notre langage. Et cet espace célèbre la culture nippone dans son ensemble.

Une expo immersive et instructive

Nous sommes juste devant une reconstitution de fameux hôtels capsules, explique Édith Culot du Centre d’Études Japonaises de l’ULiège. Il s’agit d’hôtels que l’on va trouver généralement à proximité des gares. Ce sont des hôtels très bon marché qui étaient généralement choisis par des hommes d’affaires qui ont raté leur dernier train et qui se retrouvent contraint de loger dans la grande ville où ils travaillent”.

Reconstituer l’ambiance de la vie quotidienne à Tokyo, c’est l’ambition de cette exposition. On y retrouve toute une série de traditions, telle que la cérémonie du thé, les céramiques dorées ou encore les arts du pinceau, par-dessus tout, l’art de la calligraphie.

Entre modernité et tradition

Alain Mager, l’administrateur délégué d’Europa Expo : “On a quand même voulu être plus complet que les traditions puisqu’effectivement, si on entre par un jardin zen pour être directement dans l’ambiance, on passe au travers d’un temple, d’une rue traditionnelle, comme ici, on a aussi voulu évoquer la modernité du Japon, par rapport au manga ou à d'autres facettes plus insolites de ce pays assez mystérieux”.

La culture populaire occupe également une part importante de cette exposition immersive et instructive. Tatouage, jeu vidéo Nintendo, karaoké... Il y a de quoi fasciner et de quoi créer la surprise.

Un panorama de l'histoire du Japon

La culture japonaise, elle est omniprésente, confirme Edith Culot. Mais, par moments, il faut bien se rendre compte qu’on continue à véhiculer une série d’images d'Epinal qui ne sont pas tout à fait correctes. Et donc, une des volontés de l’exposition, c’est de parfois affiner un petit peu cette image du Japon, tant du japon ancien que du japon moderne, essayer de présenter tous ses aspects, sans fards, sans biais, de manière à être vraiment le plus honnête possible dans cette figuration, dans cette représentation du Japon d’aujourd'hui”.

Informations pratiques

“I love Japan”, c’est à partir du 2 avril à la gare des Guillemins. 7 jours sur 7.

Mallaury Lehnertz








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte