RTC

Des hiéroglyphes au Grand Curtius

 04 mars 2022 07:42   Liège


L'année 2022 célèbre le bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion. Dans ce cadre, le Musée Curtius en collaboration avec l’Université de Liège propose une exposition consacrée aux tentatives d’interprétation des hiéroglyphes depuis l’Antique classique jusqu’à l’expédition d’Égypte de Bonaparte et la célèbre découverte de la Pierre de Rosette.

Pendant plusieurs siècles les occidentaux ont essayé de comprendre l’écriture égyptienne, les fameux hiéroglyphes. Des explications et des thèses que l’on retrouve notamment dans de nombreux manuscrits anciens prêtés par l’Université de Liège pour cette exposition. À Liège, on retrouve par exemple des néo hiéroglyphes dans des tableaux de Lambert Lombard ou encore dans un monument funéraire édifié vers 1560 dans l’église Sainte-Croix. Il faudra attendre 1822 pour que Jean-François Champollion traduise correctement les hiéroglyphes de la Pierre de Rosette. Un fragment de stèle portant trois versions d'un même texte.

Stèle décryptée, objets anciens, et même voyages virtuels à la poursuite de l’obélisque de Latran." Les hiéroglyphes avant Champollion "une exposition à voir jusqu’au 22 mai au Grand Curtius.

 

 








Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte