RTC

Le bonheur s'expose au Grand Curtius

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 mai 2019 16:26   Liège

Le bonheur, sous différentes facettes, s’expose actuellement au Grand Curtius sous le titre Un parfum de Bonheur. L’exposition photographique met en parallèle la vision du bonheur actuelle traitée par des photographes contemporains qui se sont illustré lors d’un concours et, celle de France Demay, photographe contemporain de Robert Capa, qui avait photographié le Bonheur en 1936. 

 "Lorsque nous avons organisé le concours photographique autour du thème du bonheur, il nous a paru naturel d’organiser aussi une exposition du travail de France Demay" explique Francis Cornerotte, responsable de la Galerie Photographique Ouverture qui organise l’exposition. "France Demay est un photographe qui avait été oublié et ensuite redécouvert en 2016. Son travail est intéressant parce qu’il a photographié les congés payés en 1936. Cette époque, et ses évolutions sociales, est génératrice de certaines images de bonheur associées aux congés payés qui persiste encore jusqu’à aujourd’hui."

Parallèlement à cette exposition et son ancrage historique, le visiteur sera aussi confronté au travail de photographes contemporains, utilisant les techniques actuelles pour photographier leurs visions subjectives du bonheur. Des visions qui sont multiples mais aussi avec des éléments thématiques transversaux que l’on retrouve au travers des deux volets de l’exposition. 

"Il y a des photos de bonheur relative à l’enfance, aux vacances à l’eau" explique Jean Janssis, président du Jury du concours de photographie "Le Bonheur" organisé en 2018. "Il y a aussi beaucoup d’images montrant les contacts physiques, de la tendresse entre des personnes jeunes ou des personnes plus âgées. On voit aussi le bonheur d’être en groupes, ou bien de passer du temps avec ses animaux de compagnie. Le bonheur est multiple et recouvre beaucoup d’aspects différents de la vie. Mais certains se retrouvent dans les deux volets de l’exposition."

Les deux expositions se veulent complémentaires, et ont pour ambition de créer le débat ou la réflexion chez les visiteurs. Des points de vue moins conventionnels sont également exposés comme au travers des panneaux intitulés « Le bonheur mon oeil » où les photographes prennent le contrepied de la thématique proposée lors du concours. Les photographie de France Demay, comporte également leur lot d’interpellations. Pour son époque, le photographe était non conventionnel voir avant-gardiste pour certains sujets photographiés. On retrouve ainsi dans ses clichés des femmes en bikini, seins nus, ou pratiquant du sport. Des images, qui pour l’époque, étaient provocantes et frondeuses. 

"Un parfum de bonheur" invitera le visiteur à se poser la question du sens qu’il donne au bonheur aujourd’hui et à jeter un coup d’oeil sur ce qui le constituait il y a quelques décennies. Cette exposition est à découvrir gratuitement au Grand Curtius jusqu’au 26 mai. 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte