RTC

ZunicpriX ou la gravure accessible à toutes les bourses

× La consultation gratuite du site de RTC est possible grâce à la publicité.
Ce serait sympa de désactiver votre AdBlocker pour ce site. Merci !
 21 decembre 2019 11:00   Huy

La gravure est un procédé artistique permettant d’obtenir une estampe reproductible en série.Actuellement, elle est mise à l’honneur à la Galerie Juvénal à Huy par la Fondation Bolly Charlier au travers d’une exposition intitulée ZunicpriX, un clin d’oeil à la démarche de démocratisation , voire de marchandisation de culture réalisée par la collection Prisunic entre 1967 et 1970.

"C’est un clin d’œil au mouvement Suites Prisunic" explique Justine Mathonet, Présidente de le fondation Bolly Charlier. "Ces œuvres ont été réalisée par de grands articl de l’époque et étaient tirées en séries et vendues à bas prix dans les magasins"

Huit oeuvres de ces suites originales datant de l’époque et prêtées par le musée de la gravure de La Louvière sont à voir. Les 69 autres gravures ont été réalisée par différents collectifs ou bien prêté par l’artothèque de la Province de Liège. On retrouve ainsi des créations du duo “Tontons racleurs”, du collectif bruxellois “Raskas”, ainsi que celles du collectif liégeois de 17 artistes appelé “Impression(S)”. Dans cette série chacun y est allé de son univers et de sa technique. 

Cinquante-cinq des septante-sept oeuvres exposées sont à vendre pour des prix allant de 25 à 30 euros. Une façon de rendre  l’art financièrement accessible, et de poursuivre l’objectif de la collection Prisunic de 1970 qui est à l’origine de l’exposition. 

"L’idée, c’est de mettre l’art au service du plus grand nombre" déclare explique Justine Mathonet, Présidente de le fondation Bolly Charlier. "C’est faire découvrir des œuvres à tout le monde, que tout le monde puisse se les acheter. Cela permet à chacun de vivre entouré d’œuvres d’art."

L’exposition ZunicpriX qui ouvre une fenêtre sur le monde l’art et de la gravure et qui à découvrir à la galerie Juvénal jusqu’au 26 janvier 2020. Les oeuvres sont vendues à la Galerie Juvénal, mais aussi à la libraire  La Dérive,  au magasin Il était une fée, et à la crêperie Pile et Face. 






Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

J'accepte